4 habitudes nuisibles à votre cerveaux

Résultat de recherche d'images pour "brain royalty free"

Comme tout le monde le sait, le cerveau fait partie du système nerveux central. C’est la partie la plus compliquée du corps. Il a la capacité d’envoyer et de recevoir une grande quantité d’informations. En raison de sa complexité, les chercheurs et même les meilleurs médecins du monde ne comprennent pas encore tout en ce qui concerne ce sujet.
C’est à cause de cette raison particulière pour laquelle nous ne devrions pas traiter la partie la plus importante et sensible du corps d’une manière négligente.

 

Nous avons identifié 4 habitudes à éviter pour ne pas nuire votre cerveaux.

 

  • 1- Manque de sommeil

Résultat de recherche d'images pour "sleep royalty free"

La science n’a pas encore complètement déterminé à quel point votre cerveau a besoin de sommeil. Mais avez-vous vraiment besoin de la science pour le savoir?

Qui ne connaît pas la sensation après une nuit qui manque de sommeil? le manque de concentration, une capacité d’attention catastrophique et une désagréable humeur.Ceux sont que quelques-uns des mauvais éléments à citer ici.

En plus de cela, un manque continu de sommeil nuit également votre mémoire et a des effets à long terme sur votre cerveau.

Une étude a simulé les effets des troubles du sommeil des travailleurs postés sur 10 jeunes adultes en bonne santé. Au bout de quatre jours seulement, trois d’entre eux avaient une glycémie qualifiée de pré-diabétique!

 

  • 2- Manger trop

Résultat de recherche d'images pour "fat man eating royalty free"

Conformément à une étude publiée dans la revue Neurology en 2012 a examiné 6 000 personnes, âgées en moyenne de 50 ans. Dix ans plus tard, les mêmes participants ont de nouveau été examinés et les résultats ont montré que ceux qui ont eu de l’embonpoint présentaient une détérioration de leurs fonctions cognitives 22% plus élevée que les personnes les plus minces.

  • 3- La solitude

Résultat de recherche d'images pour "lonely royalty free"

Être seul peut favoriser le sentiment de solitude, ce qui provoque du stress et des processus inflammatoires dans le cerveau.
Selon une étude menée au Centre médical universitaire Rush à Chicago avec la participation de plus de 100 personnes, toutes âgées de 80 ans et plus, a révélé que ceux qui avaient le moins de contacts sociaux souffraient de la détérioration cognitive la plus grave.

4- Trop de sel

Résultat de recherche d'images pour "salt royalty free"

Selon une étude publiée dans le journal de JAMA Neurology, le sel a été exposé en tant qu’un facteur contribuant à l’hypertension. A vrai dire, des recherches ont montré qu’une consommation élevée de sel peut augmenter le risque d’hypertension artérielle, ce qui peut entraîner des déficits cognitifs mineurs et un risque d’accident vasculaire cérébral. Un risque plus élevé d’accident vasculaire cérébral peut causer des dommages assez graves à votre cerveau.

Certes, la santé de votre cerveau dépend de nombreux facteurs. Et même si vous ne pouvez pas contrôler votre prédisposition génétique, vous avez le contrôle sur d’autres choses qui pourraient vous aider à rester en bonne santé. Nous voulons seulement vous encourager à prendre soin de la santé de votre cerveau et à comprendre son importance pour votre bien-être.