RIEN N’EST LAISSÉ AU HASARD, PAS MÊME LA MORT…

Tous les êtres vivants meurent. Ce n’est pas nouveau et cela n’a rien à voir avec le hasard. Ce qui est , cependant, est une incertitude quant au moment où la mort est survenue pour certains êtres humains. Conséquence involontaire des efforts déployés pour prévenir la mort, ces êtres humains sont suspendus à leur seuil. En les observant dans cet état de suspension, nous, les vivants, avons beaucoup de difficulté à savoir quoi penser: le vivant est-il toujours parmi nous? Y a-t-il encore un cadeau pour cette personne ou le long règne du passé a-t-il commencé: est-il ou était-il? Nous allons tous mourir.Nous n’aimons pas admettre ce fait et, en général, les jeux auxquels nous jouons tentent au moins de masquer cette vérité brutale. La plupart des jeux traitent la mort comme un prélude à un écran de chargement et à une deuxième, troisième ou même une quinzième chance. Dans la plupart des jeux, nous sommes le héros, et les chances sont en notre faveur.

lorsque nous essayons de le voir sous un autre angle, il se révèle sous un autre jour et nous apporte des réponses à de nombreux phénomènes concernant la mort. Selon la science ésotérique, les érudits de cette science pouvaient en donner une explication. Le problème avec ces informations, c’est qu’elles n’étaient pas reconnues et donc on y portait peu de crédit. Mais aujourd’hui, nous avons finalement l’avantage de bénéficier de plusieurs recherches scientifiques qui étudient des divers phénomènes concernant la mort et ses rapport  à ce que la science ésotérique enseigne depuis déjà longtemps.

Résultat de recherche d'images pour "paradise art"

Un savoir inné

D’un point de vue spirituel, la mort, tout comme la naissance, possède un moment de gestation pour permettre à l’être humain de préparer sa transition du monde matériel au monde spirituel. Même si nous ne pouvons pas voir ce qui se passe de manière tangible, nous ne pouvons pas nier que ces préparatifs n’existent pas. Tous les morts sont préparés à l’avance, le suicide est une exception car il est considéré comme une décision que l’âme n’a pas prise. C’est un choix de personnalité.

Une conscience accrue

les scientifiques ont découvert que, quelle que soit la religion ou la culture d’une personne, sa conscience lui donne accès à certaines informations que personne ne peut atteindre.

Ils sont été considérées comme des hallucinations, mais maintenant, ces visions sont  prises au sérieux. Les chercheurs et les scientifiques ne peuvent pas expliquer comment cela est possible, mais ils ont clairement éliminé les possibilités de désordre.