7 façons dont les parents façonnent le développement de l’enfant

Sans l’ombre d’un doute, un parent a un pouvoir immense sur ce que son enfant deviendra. Cependant, les façons dont les parents façonnent leurs enfants sont probablement bien différentes de ce que l’on pourrait imaginer.

Récemment, j’ai regardé un TedTalk de Yuko Munakata, et j’ai beaucoup apprécié la façon dont elle a comparé l’impact d’un parent sur un enfant à l’impact d’un papillon battant de l’aile et façonnant un ouragan. L’effet papillon montre comment les ailes des papillons peuvent modifier (de manière infime) l’atmosphère, provoquant des ouragans et des tornades.

Selon M. Munakata, si les parents façonnent incontestablement leurs enfants, ils le font de manière imprévisible mais significative. Et je suis d’accord. Ceci étant dit, voici 7 façons dont les parents façonnent leurs enfants.

1. Agressivité implicite ou explicite

L’utilisation de l’agressivité envers les enfants, comme les fessées, les gifles, les mots cruels prononcés sous le coup de la colère et l’agressivité en général autour d’eux, peut finir par nuire à leur santé mentale. De telles actions peuvent conduire à une faible estime de soi, à la dépression, à des émotions instables et à l’utilisation de l’agression elle-même.

2. Comment gérer le stress.

Les enfants observent leurs parents et la façon dont ils gèrent un stress immense. C’est en observant la façon dont leurs parents se défoulent qu’ils apprennent à gérer leur propre stress. Faites attention à ne pas exploser lorsque vous êtes sous pression en présence d’enfants, ils le voient et font de même.

3. Comment gérer les relations.

Dans de nombreux cas, les enfants modèlent leurs relations en fonction des actions et des échecs de leurs parents. S’ils voient leurs parents avoir des relations instables, ils peuvent considérer cela comme normal et le reproduire. S’ils voient des relations saines, ils apprendront à y comparer les leurs.

4. Compétences sociales

La relation parent-enfant a beaucoup à voir avec les aptitudes sociales générales d’un enfant. Le fait de passer du temps avec des parents dans une dynamique saine apprend à l’enfant à utiliser des compétences sociales et lui donne également un sentiment de confiance plus élevé.

5. Tendances narcissiques

Mais attention aux excès d’éloges. « Les enfants y croient lorsque leurs parents leur disent qu’ils sont plus spéciaux que les autres. Cela peut ne pas être bon pour eux ou pour la société. Plutôt que d’augmenter l’estime de soi, les pratiques de survalorisation peuvent par inadvertance augmenter les niveaux de narcissisme », explique Brad Bushman, professeur de communication et de psychologie à l’université de l’Ohio.

6. Des habitudes alimentaires positives ou négatives.

Les enfants sont attentifs à la façon dont leurs parents abordent la nourriture, s’ils sont difficiles ou appréhendent certains aliments, et ce qu’ils sont censés manger ou ne pas manger. La fréquence à laquelle les parents mangent, la quantité qu’ils mangent en une fois et la façon dont ils considèrent la nourriture comme une source de subsistance ont un impact majeur sur le comportement de leur enfant.

7. Santé mentale et santé générale.

Ce ne sont pas seulement nos gènes qui sont transmis à nos enfants, mais aussi nos comportements et nos habitudes en matière d’activités et de pratiques saines. Cependant, il n’y a pas que la santé physique qui peut être affectée par le parent, notre santé mentale peut l’être aussi. Selon des études, les enfants qui grandissent dans des environnements anxieux avec des parents anxieux finissent aussi par être plus enclins à l’anxiété.