7 phrases bouddhistes qui peuvent changer votre vie

Nous sommes nombreux à considérer le bouddhisme comme une philosophie de vie plutôt que comme une religion. Le bouddhisme est l’une des plus anciennes religions existantes et est toujours pratiqué par environ 250 millions de personnes dans le monde.

Quel est le secret de cette philosophie ?

La simplicité avec laquelle elle transmet des messages pleins de sagesse qui nous permettent d’améliorer véritablement la qualité de notre vie est ce qui fait que cette philosophie ou religion perdure dans le temps et continue à faire des adeptes.

Pour comprendre sa véritable signification, nous n’avons pas besoin de devenir des adeptes de cette religion. Nous devons simplement ouvrir notre cœur et notre esprit, en gardant toujours l’espoir.

Aujourd’hui, nous vous présentons quelques phrases bouddhistes qui peuvent vous aider dans votre vie :

  1. La douleur est inévitable, la souffrance est facultative.

Gardez à l’esprit que les gens ne peuvent nous faire du mal que s’ils savent ce à quoi nous tenons. Pour éviter les souffrances inutiles, il suffit de prendre du recul, de se laisser aller émotionnellement et de voir les choses sous un angle différent.

Cela demande de la pratique et du temps, mais c’est une expérience d’apprentissage formidable qui en vaut la peine. Comme guide, une autre phrase bouddhiste nous donne un indice sur la façon de commencer :

« Tout ce que nous sommes est le résultat de ce que nous pensons ; l’esprit est tout. Ce que nous pensons devient.  » ☀ Bouddha.

  1. Réjouissez-vous du fait que chaque lieu est ici et que chaque moment est maintenant.

Nous avons tendance à ne penser qu’au passé ou à nous inquiéter excessivement de l’avenir. Cela nous empêche de vivre le moment présent et nos vies nous passent sous le nez sans que nous nous en rendions compte.

Le bouddhisme nous montre l’importance de l’ici et maintenant. Nous devons donc apprendre à être pleinement présents et à profiter de chaque instant comme si c’était le dernier.

Bouddha-nous-apprend
  1. Prenez soin de votre extérieur autant que vous prenez soin de votre intérieur, car tout ne fait qu’un.

Pour trouver un véritable état de bien-être, il est essentiel que l’esprit et le corps soient en équilibre. Ne pas trop se concentrer sur le physique et, au contraire, sur l’intérieur nous aidera à nous sentir plus satisfaits et plus conscients de l’ici et maintenant, ce qui facilitera une plénitude émotionnelle plus précieuse.

  1. Il est plus profitable de porter des pantoufles que de mettre un tapis au monde.

Pour trouver notre paix intérieure, nous devons être conscients de notre potentiel personnel et apprendre à le mesurer à nos ressources. C’est ainsi que nous connaîtrons une croissance et une évolution véritables.

  1. Ne blessez pas les autres avec ce qui vous blesse.

Cette phrase, qui est l’une des maximes du bouddhisme, nous permet d’éliminer presque toutes les lois et les commandements moraux de notre société.

De sens similaire à la phrase « ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse », cette cinquième réflexion va beaucoup plus loin, puisqu’elle consiste en une profonde connaissance de soi et une empathie pour et avec les autres.

histoire bouddhiste
  1. Ce n’est pas le plus riche qui a le plus, mais celui qui a le moins besoin.

Notre désir d’avoir toujours plus, tant sur le plan matériel qu’émotionnel, est la principale source de tous nos soucis et désespoirs. Cette maxime bouddhiste consiste à apprendre à vivre avec peu et à accepter ce que la vie nous donne au moment présent. Cela nous permettra d’avoir une vie plus équilibrée, de réduire le stress et les nombreuses tensions internes.

Vouloir toujours plus de choses indique seulement un manque de sécurité, et montre que l’on se sent seul et que l’on a besoin de combler ces vides. Se sentir bien dans sa peau permet d’abandonner le besoin de ne rien avoir à prouver.

  1. Pour tout comprendre, il faut tout oublier.

Dès l’enfance, nous sommes plongés dans un apprentissage permanent. Dans l’enfance, notre carte neuronale n’est pas encore bien établie, ce qui nous ouvre au « tout » et à la capacité de tout comprendre, car nous ne pouvons pas juger.

histoire bouddhiste

Mais en grandissant, notre esprit est rempli de restrictions et de normes sociales qui nous disent comment nous devrions être, comment les choses devraient être, et comment nous devrions nous comporter, y compris ce que nous devrions penser. Nous perdons la conscience de nous-mêmes, puis nous nous perdons.

Pour changer et voir les choses d’un point de vue plus sain pour nous, nous devons apprendre à nous défaire des croyances, des habitudes et des idées qui ne viennent pas de notre cœur. Pour ce faire, cette phrase bouddhiste vous aidera à entamer le processus :

« Au ciel, il n’y a pas de distinction entre l’est et l’ouest, ce sont les gens qui créent ces distinctions dans leur esprit et croient ensuite que c’est la vérité .