8 choses dont vous devez vous souvenir lorsque vous vous sentez brisé à l’intérieur.

La vie est une série de hauts et de bas. Et lorsque vous avez été en bas pendant si longtemps et que vous tombez lentement dans l’abîme sombre du désespoir, de la tristesse et du désarroi, s’il vous plaît, rappelez-vous ceci :

1. Rappelez-vous que vos fissures permettront à la lumière d’entrer.

Si votre cœur ne se brise pas de temps en temps, alors il n’y aurait pas de place pour que la lumière entre dans votre vie. Parfois, il suffit d’une expérience douloureuse et déchirante pour nous rappeler que nous sommes en vie. Il faut d’abord être brisé pour pouvoir voir et apprécier toute la bonté du monde et se transformer en un être humain meilleur et plus fort. Ce n’est pas facile, et ce n’était pas censé être facile. Mais vous y arriverez et alors une nouvelle porte d’opportunités s’ouvrira pour vous.

2. N’oubliez pas d’embrasser vos sentiments au lieu de les combattre.

Au lieu de lutter contre vos mauvaises émotions, essayez de les accepter. Ce sont elles qui font de vous un être humain. Pleurer, crier, s’agenouiller de désespoir sont tous des émotions fortes et il vaut mieux les laisser sortir plutôt que de les mettre en bouteille, car un jour ou l’autre, elles se retourneront contre vous. Ressentez tout. Ressentez vos émotions. Ne les fuyez pas. Les émotions sont un élément essentiel du processus de guérison et de la vie en général.

3. Souvenez-vous de votre « POURQUOI ».

Chaque fois que vous vous sentez insuffisant, brisé, déçu, épuisé… continuez à vous souvenir de vous-même et de votre but dans la vie. Rappelez-vous vos objectifs et vos rêves. Gardez toujours votre « pourquoi » à l’esprit et rappelez-vous que chaque situation négative ne fera que vous offrir de nouvelles perspectives et opportunités. Les expériences négatives sont également des expériences précieuses, parfois plus précieuses que les expériences positives si vous êtes prêt à en tirer des leçons.

4. N’oubliez pas que vos amis et votre famille sont là pour vous.

Lorsque vous vous sentez abattu et brisé de l’intérieur, n’oubliez pas que vous pouvez toujours compter sur votre famille et vos amis pour vous soutenir. Ils vous réconforteront quand vous en aurez besoin et vous aideront à retrouver votre force.

5. Rappelez-vous que vous n’êtes pas vos sentiments.

Rappelez-vous que vos sentiments ne vous appartiennent pas et que vos sentiments ne vous appartiennent pas. Ils ne vous définissent pas. Ils ne sont que temporaires, et ils passeront. Le bonheur, la tristesse, l’excitation, la douleur… tout cela finit par passer. Vous êtes bien plus que vos sentiments, ne l’oubliez pas.

6. Souviens-toi des choses qui existent au-delà de ton malheur.

Ce n’est pas parce que tu souffres que toutes les bonnes choses du monde ont cessé d’exister. Souvenez-vous que, quelle que soit la quantité d’obscurité que vous vivez actuellement, il y a toujours de la lumière au bout du tunnel. Beaucoup de belles et bonnes choses vous attendent au coin de la rue. Soyez simplement patient.

7. Souvenez-vous des choses qui vous rendent heureux et concentrez-vous sur elles.

Souvent, lorsque vous vous sentez brisé à l’intérieur, vous concentrez votre attention uniquement sur les choses qui vous apportent douleur et désespoir et vous oubliez de vous souvenir de toutes les choses qui vous rendent heureux. Vous oubliez la beauté d’une promenade, d’une conversation avec vos amis, d’une tasse de café, d’un tour de vélo, de la lecture d’un livre… tout ce qui fait chanter votre âme de joie. Essayez de guérir votre cœur en appréciant les plus petites choses de la vie.

8. Rappelez-vous que la douleur est temporaire.

Tout passe. Tout est temporaire. La douleur aussi. Par conséquent, ne la prenez pas trop au sérieux. Essayez de considérer votre douleur comme héroïque. Voyez-la comme quelque chose qui vous a appris de nombreuses leçons de vie et qui a fait de vous la personne que vous êtes aujourd’hui.