9 façons simples de rester motivé quand vous en avez le plus besoin

La motivation est une émotion puissante. Elle nous permet d’avancer régulièrement dans notre vie – vers nos rêves, nos buts et nos objectifs. Être motivé est le carburant qui remplit le réservoir de notre ambition et nous permet de surmonter les inévitables obstacles.

Cependant, rester motivé est insaisissable et dépend souvent des circonstances de notre vie. Dans ces conditions, il est important de disposer d’un plan pour se remotiver lorsque nous ne ressentons rien de tel. Aucun d’entre nous ne veut se sentir léthargique et sans but. En ayant un plan pour nous remotiver, nous neutralisons efficacement la procrastination et les autres émotions débilitantes qui nous empêchent d’agir.

« La volonté de gagner, le désir de réussir, l’envie d’atteindre son plein potentiel… voilà les clés qui déverrouilleront la porte de l’excellence personnelle. » – Confucius

Voici 8 façons de rester motivé quand nous en avons le plus besoin :

1. Décomposer les tâches importantes

Vous avez probablement déjà entendu cette phrase : « Comment mange-t-on un éléphant ? »

« Une bouchée à la fois… »

Bien que certainement ringarde, cette énigme a une certaine légitimité. Vous avez de grands objectifs, de grands rêves et une vie que vous vous imaginez. En fait, ces objectifs sont si grands que vous êtes paralysé par le sentiment de ne pas pouvoir les atteindre.

Vous ne pouvez pas vous laisser paralyser mentalement, pas si vous voulez vraiment réaliser vos rêves. Vous devez prendre de petites mesures d’action qui mènent finalement à la réalisation de ces rêves. Vous devez prendre une petite bouchée, puis la suivante, puis la suivante… jusqu’à ce que vous en ayez fini avec cet éléphant d’objectif.

Décomposez cet objectif en petites étapes et poursuivez-le.

2. Préparez-vous mentalement au travail

Soyons honnêtes : le travail n’est pas une partie de plaisir pour la plupart d’entre nous. Nous passons la majeure partie de notre journée dans un box, à un bureau ou ailleurs, alors que nous préférerions profiter de la vie. Néanmoins, le travail est une nécessité qui vous permet de subvenir à vos besoins et à ceux de vos proches. Pour en tirer le meilleur parti, il est utile de se préparer mentalement.

Les recherches montrent que l’intelligence compte pour environ 30 % de la réussite ; le reste est de la préparation mentale. Lorsque vous êtes mentalement préparé, vous vous préparez à la réussite.

Avant qu’un athlète n’entre sur le terrain de jeu, il se prépare mentalement. Certains le font par la visualisation, en répétant ce qu’ils vont faire pour gagner. D’autres méditent, écoutent de la musique, lisent et même prient. Trouvez la technique de préparation qui vous convient le mieux et qui vous permettra d’être productif et créatif.

3. Souvenez-vous de vos succès passés.

La capacité d’aller de l’avant et de repousser les limites du succès est un atout pour faire progresser la société. Cette capacité nous a permis d’explorer l’espace, de cartographier le génome, de guérir la polio et de réaliser d’innombrables autres exploits.

Naturellement, nous ressentons le besoin d’aller de l’avant et d’obtenir plus de succès dans nos vies. Cependant, nous devons être capables de nous accorder le mérite quand il est dû. Se souvenir de ses succès renforce la confiance en soi et incite à aller de l’avant.

Vous avez peut-être créé une entreprise florissante, obtenu un diplôme, aidé quelqu’un dans le besoin ou fait quelque chose qui vous rend fier. Le point est le suivant : rappelez-vous vos moments de réussite, car cela régénère la motivation et vous permet de surmonter le découragement.

4. Découvrez votre but, et vivez-le!motivation-citation

Il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves, et il n’y a rien de mal à commencer plus tard dans la vie. Si vous respirez encore, il est encore temps.

Votre véritable objectif ne doit pas nécessairement se traduire par un emploi ou une source de revenus, même si c’est un avantage appréciable. Vous devez cependant connaître vos passions et ce qui vous fait vous sentir vivant, puis vous atteler à ces tâches.

Si vous êtes démotivé ou malheureux, il y a de fortes chances que vous ne viviez pas vos passions. Faites ce que vous aimez faire et ressentez le pouvoir d’une vie épanouie.

5. Vivez pleinement chaque instant, chaque jour.

Voici quelque chose à méditer : le moment présent est tout ce qui vous est garanti. Vous n’êtes pas assuré du lendemain, et rien d’autre dans votre vie ne l’est. Cela vous met mal à l’aise ? Peut-être, mais c’est vrai à 100 %.

Vivre pleinement sa vie ne peut s’accomplir que d’une seule façon : en étant présent. Quelle que soit la tâche à laquelle vous êtes confronté, qu’elle soit positive ou négative, souhaitée ou non, vous devez l’aborder avec une présence d’esprit à 100 %.

Personne ne fait cela tout le temps – nous sommes humains après tout. Mais nous devrions le faire aussi souvent que possible. Rappelez-vous d’être présent et de vivre chaque instant. Constatez ensuite à quel point votre vie est plus épanouissante et plus motivante.

6. Sortez de la boîte que vous vous êtes imposée.

Les peurs et les fausses limites que vous vous imposez rendent difficile l’acquisition d’un état d’esprit de réussite. Ce qui est peut-être plus inquiétant, c’est que ces peurs et ces limites sont des briseurs de rêves.

Voici ce que Michael Jordan, probablement le plus grand athlète de tous les temps, dit à propos des peurs et des limites : « Ne jamais dire jamais car les limites, comme les peurs, ne sont souvent qu’une illusion ».

Reconnaissez ces illusions comme fausses et laissez-les partir.

7. Stimulez votre créativité.

De nombreuses méthodes – bonnes et mauvaises – ont été dérivées pour aider à « stimuler » la créativité. De même, les recherches ont également été variées sur la façon de stimuler efficacement la créativité. Il existe toutefois quelques méthodes communément admises pour stimuler la créativité.

  • La distance psychologique – imaginer que la tâche créative est déconnectée et distante, plutôt que personnelle et accessible. Il s’agit essentiellement de placer la tâche en dehors du champ de vision de votre esprit et d’observer les résultats.
  • Rêverie – La plupart des études montrent que la rêverie et la sieste favorisent le processus de pensée créative. Seul hic : cela fonctionne mieux avec les projets pour lesquels beaucoup de temps et d’efforts ont déjà été investis.
  • L’exercice physique – Les recherches montrent que l’exercice physique favorise la pensée créative, car il fait battre le cœur et fait circuler les endorphines (hormones du bien-être) dans le cerveau.

8. Remplacez les pensées négatives par des pensées positives.

La perception n’est pas la réalité et ne le sera jamais. C’est simple : les pensées négatives sont généralement le résultat d’un pilotage automatique de votre cerveau. Arrêtez de douter de vous et poursuivez vos objectifs.

Choisissez d’être consciemment présent dans chaque situation, et vous constaterez que davantage de pensées positives vous viennent à l’esprit tout au long de la journée.

9. Limitez les distractions.

Les distractions tuent la motivation, purement et simplement.

Bien que la technologie et les médias sociaux aient été bénéfiques pour notre société, ils ont également créé un groupe d’individus distraits et démotivés. Ce phénomène est un sous-produit de la société « toujours active » et « toujours connectée » que nous avons adoptée.

Ceux d’entre nous qui sont coupables de ces distractions doivent en assumer une grande partie de la responsabilité. Notre manque d’autodiscipline permet à Facebook, Twitter et aux autres de rendre ce contenu (et donc leurs entreprises) viral et toujours accessible.

La solution à ces distractions et aux autres est simple : concentrez-vous sur une tâche à la fois et n’autorisez les distractions que lorsque cette tâche est terminée. Vous constaterez que cela devient beaucoup, beaucoup plus facile avec le temps et la pratique !