De l’empathe au guérisseur: Comment éviter de vous imprégner de la souffrance des autres et les guérir

«Absorbé dans ce monde, tu en as fait ton fardeau. Au-dessus du monde, il y a une autre vision. « ~ Rumi
Vous avez peut-être entendu le terme «empathe» et, après une enquête plus approfondie, réalisé que vous en étiez un. Lorsqu’on se rend compte qu’il existe une raison tout à fait légitime de s’inquiéter ou de craindre certaines personnes, on peut avoir l’impression d’avoir trouvé la pièce maîtresse d’un casse-tête complexe.
Ce que beaucoup de gens ne réalisent peut-être pas, c’est que tout le monde est en réalité un empathe, dans une certaine mesure. Tout comme nous avons tous accès à un guidage intuitif, que nous le réalisions ou non, en tant qu’êtres énergétiques, nous sommes dans un état constant d’absorption et d’émission de vibrations énergétiques partout où nous allons.
Alors que beaucoup de gens ont passé des années à construire des blocs autour du ressenti de leurs émotions pour ne pas ressentir les émotions des autres ou leurs propres âmes, les âmes énergiquement sensibles « (celles qui résonnent souvent avec l’étiquette » empath « ) sont celles qui sont souvent inondé par les émotions des autres.
Vivre de cette façon peut avoir ses avantages et ses inconvénients. La plupart en accord avec leurs capacités empathiques sont capables de dire qui est sincère et qui ne l’est pas et ils sont souvent si intelligemment émotionnellement, qu’il est très facile de gérer leurs émotions non guéries par rapport à ceux qui ne sont pas connectés à cette partie de leur être propre .
Le fait d’être un empathe peut être très déroutant et l’empathie peut se sentir anxieuse et avoir peur de côtoyer certaines personnes ou d’importants groupes de personnes. Lorsque vous absorbez non seulement la douleur de ceux qui vous entourent, mais que vous n’avez aucune idée des sentiments qui vous appartiennent et de ceux que vous ressentez, cela peut être très frustrant.
Y a-t-il un moyen pour un empathe de reprendre son pouvoir et d’arrêter d’absorber les émotions négatives des autres et de commencer plutôt à les guérir?
La confiance est la clé
« Tout commence à changer lorsque vous commencez à émettre votre propre fréquence plutôt que d’absorber les fréquences autour de vous, lorsque vous commencez à imprimer votre intention sur l’univers plutôt que de recevoir une empreinte de l’existence. » ~ Barbara Marciniak
Ce qui est malheureux dans le fait d’être une personne énergétiquement sensible, c’est qu’elles sont souvent sujettes à l’insécurité, au «plaisir des gens», à la mentalité de victime ou à la co-dépendance. Quand vous avez vécu toute votre vie à absorber la douleur et la souffrance d’autres personnes, à votre insu, la tendance subconsciente est de vouloir «jouer gentil» pour que d’autres personnes comme vous, puis quand elles se sentent bien dans leur corps, peut se sentir bien dans le vôtre.
Et bien que cela puisse fonctionner parfois, nous rencontrons tous par la suite quelqu’un qui est déterminé à être malheureux, misérable ou critique. Un empathe peu sûr va souvent correspondre à la vibration de la personne malheureuse, car encore une fois, la conviction subconsciente est que pour être « aimé » par quelqu’un, il faut être comme tel.
Si cette personne a plus confiance en ses perspectives négatives de la vie que nous la sions de notre vision positive, c’est ainsi que nous sommes entraînés dans leur négativité. Presque tout le monde a connu cette personne qui a le pouvoir de les entraîner dans une bagarre, des commérages ou des plaintes alors que normalement nous ne nous comportons pas de la sorte.
Énergétiquement, ceux qui croient avec une perspective plus forte dans leur perspective négative vont être plus puissants que quelqu’un qui est positif mais pas complètement et totalement confiant dans leur perspective.
C’est pourquoi la confiance est la clé. Afin de commencer à imprimer notre intention sur l’existence en absorbant plutôt les vibrations inférieures des autres, nous devons être plus concentrés et plus définitifs dans notre croyance en l’amour, la lumière, la guérison et le pouvoir de l’amour sur la peur. Nous devons être radicalement aimants, positifs et compatissants.
Cela ne signifie pas nécessairement qu’il faut réagir à la tristesse ou à la négativité des autres avec une réponse qui écarte complètement la vérité de leur moment, c’est-à-dire qu’ils se sentent effrayés ou en colère. Cela signifie simplement qu’au lieu de réagir avec une validation ou d’encourager leurs perspectives négatives, nous répondons avec compréhension, mais également avec un soutien complémentaire.

En substance, au lieu de nous abaisser pour les rencontrer là où ils se trouvent, nous répondons avec une vibration plus élevée qui les oblige à augmenter notre fréquence. Par exemple, supposons qu’un ami dise: «Je suis tellement malade que rien ne marche pour moi, il semble que je ne serai jamais heureux», vous pouvez répondre comme suit: «Je comprends tout à fait, je me suis senti cela avant aussi. Vous êtes une personne si talentueuse cependant! Vous méritez d’être heureux, de pouvoir faire des choses et de côtoyer des personnes qui vous font sentir valorisés.

Cette réponse permet de comprendre leurs émotions mais ne les nourrit pas. Notez que plus une âme énergiquement sensible aura confiance en elle-même, plus elle deviendra calme.

La respiration profonde et le maintien dans un état calme et centré tout au long de chaque interaction s’avéreront indispensables lorsque vous tenterez de rester dans votre propre champ d’énergie. Sans faute, la personne qui respire le plus lentement et le plus profondément (tout en étant aussi le plus calme) dicte l’énergie de toute interaction. En termes simples, la personne la plus calme gagne toujours dans un jeu d’énergie.

De l’empathie des autres à leur guérison
«Toute énergie est énergie et nous pouvons transformer notre douleur en énergie en motivation et en énergie de guérison, non seulement pour nous-mêmes, mais également pour les autres. » ~ Christina Gutierrez

Le meilleur atout pour arriver à un endroit où nous commençons à guérir et à démêler nos propres émotions réprimées est que nous commençons à incarner une fréquence si élevée que notre simple présence s’apparente à un cristal guérisseur pour les autres.

Nous ne pensons plus que les remorqueurs co-dépendants sont tout pour tout le monde, ou disent tout ce que nous pensons être nécessaires pour que les gens ne soient pas fâchés contre nous, mais plutôt que nous restions fermes et centrés dans notre lumière.

Le monde n’est plus un endroit effrayant et accablant où nous ne nous sentons pas protégés d’absorber les souffrances et les sentiments non guéris des autres, mais devient notre propre terrain de jeu de la conscience où nous nous entraînons à prendre la grande route avec les autres.

Finalement, nos vibrations élevées font ressortir les aspects en miroir de ceux que nous rencontrons, ce qui se traduit par des interactions plus heureuses, plus saines et plus épanouissantes avec les autres.