Enfant, avez-vous reçu assez d’amour ? 5 Comportements qui prouvent que non !

L’enfant apprend ce qu’il ressent à travers l’interaction avec ses parents, à travers leurs gestes, leurs paroles….. Ils apprennent à se calmer lorsqu’ils sont stressés ou mal à l’aise, à gérer leurs sentiments, à les définir…..

Si les besoins émotionnels d’un enfant ne sont pas correctement satisfaits, il développe sa personnalité d’une certaine manière. Ce déficit accompagne l’enfant tout au long de sa vie et façonne sa vie.

La façon d’interagir avec les gens, la façon de vivre elle-même ….

Si vous avez manqué d’amour parental dans votre enfance, vous avez développé les dix traits de personnalité suivants :

1. l’insécurité dans les relations avec les autres.

Des parents stables et aimants nourrissent l’enfant avec un sentiment de compréhension et de soutien. Ils apprennent à l’enfant que les relations sont stables et aimantes. Que le monde est un lieu de découverte et que les gens sont là les uns pour les autres.

Les parents émotionnellement peu fiables donnent à l’enfant l’image que les relations sont incertaines et que rien dans la vie n’est garanti. Les enfants de tels parents deviennent des personnes anxieuses qui ont besoin d’amour et d’attachement.

Les enfants de parents réservés ou contestataires se construisent une sorte d’armure autour d’eux et deviennent des personnes qui essaient d’être aussi indépendantes que possible. Ils font tout ce qu’ils peuvent pour éviter l’attachement.

D’une part, ils désirent l’intimité et d’autre part, ils la craignent, de peur d’être rejetés et blessés. Cela affecte négativement toutes les formes de relations dans la vie, de l’amour à l’amitié.

2 Intelligence émotionnelle sous-développée

L’enfant apprend à ressentir en interagissant avec ses parents, par leurs actions, leurs paroles ….. Apprend à se calmer lorsqu’il est stressé ou mal à l’aise. Les parents apprennent à l’enfant à exprimer ses sentiments, à les nommer, à les gérer, à faire face aux peurs et aux sentiments négatifs.

Le fait de grandir dans un environnement malsain et peu sûr rend les enfants incapables de réguler correctement leurs sentiments. Soit ils sont dépassés par les événements, soit ils ont construit un mur autour d’eux.

Ces deux comportements sont l’expression de l’insécurité et empêchent la définition des sentiments et le développement de l’intelligence émotionnelle.

De nombreux experts estiment que l’intelligence émotionnelle est bien plus importante que le QI ou l’expertise dans un domaine particulier. Ceux qui possèdent ce don sont capables de façonner leur vie de manière intelligente.

Par exemple, en fonction des réactions mesquines des autres, ils peuvent être capables de prédire ce qui va se passer ou d’influencer très subtilement quelqu’un pour qu’il aille dans la direction qu’ils souhaitent.

3 Altération de l’estime de soi

Dès la naissance, lorsqu’un enfant commence à reconnaître les formes qui l’entourent, il reconnaît le visage de ses parents. Plus précisément, les expressions faciales des parents. Une expression faciale bienveillante montre à l’enfant qu’il est accepté.

Comme pour dire : « Tu es toi et je t’aime comme tu es ».

Les visages des parents qui montrent un manque d’amour et d’attention disent en fait à l’enfant qu’il en manque. En évitant, en ignorant et en négligeant un enfant, celui-ci se sent moins précieux.

Les parents qui critiquent constamment un enfant lui donnent l’impression qu’il ne sera jamais assez bon. Cela se reflète plus tard dans la vie adulte et conduit à la création d’une image déformée de soi, de ses valeurs et de ses capacités.

4 Manque de confiance

Pour faire confiance aux autres, il faut croire que le monde est fondamentalement un endroit sûr. Et que les personnes qui la composent ont pour la plupart de bonnes intentions, même imparfaites.

Lorsque les parents ne sont pas fiables sur le plan émotionnel ou qu’ils sont trop critiques et argumentatifs, les enfants considèrent les relations comme instables et dangereuses.

Les personnes qui les entourent deviennent de moins en moins fiables. Par conséquent, ils sont incapables de leur faire confiance, surtout dans des contacts étroits comme une relation amoureuse ou une amitié.

5. problèmes de compulsions

Les parents qui entretiennent une relation saine, compréhensive et aimante avec leurs enfants leur apprennent par l’exemple qu’il est normal d’avoir un espace personnel dans les relations intimes. Par exemple, ils n’envahissent pas de manière irrespectueuse l’espace de leur enfant ou ne le forcent pas à interagir quand il n’est pas d’humeur.

Les enfants de parents intrusifs ou peu fiables commencent à se comporter de manière superficielle afin de ne pas compromettre leur indépendance. Ils ne comprennent pas l’importance de l’espace personnel et combien il est sain et nécessaire pour chacun.

Et cela entraîne des problèmes plus tard dans la vie.