La relation grands-parents et petits-enfants : une relation générationnelle pas comme les autres

 

Les grands-parents représentent une liaison générationnelle, dans leur compréhension des regards, dans la facilité avec laquelle ils nous permettent d’être nous-mêmes et laissent une empreinte ineffaçable dans nos âmes pour toute la vie. Ils sont souvent une source d’amour et de tendresse. Les grands-parents qui s’occupent de leurs petits-enfants donnent de nombreuses leçons à leurs petits enfants telles que marcher, prendre soin des plantes, apprendre la pêche, cuisiner, apprendre des chansons, écrire des histoires et plein d’autres disciplines utiles dans la vie quotidienne.

Aussi leur position familiale et l’expérience qu’ils ont acquise garantissent un style parental très positif pour l’enfant. Les grands-parents sont symbole de patience et moins stresses dans leur vie quotidienne. Chose qui leur permet d’être plus affectueux envers leurs petits-enfants et de toujours leur montrer un intérêt affectif par l’écoute empathique.

En même temps, les grands-parents font beaucoup moins de critiques destructives et se concentrent davantage sur le bon côté des choses que sur le mauvais, en mettant en avant les qualités de l’enfant plutôt que ses défauts.

Non seulement les grands-parents laissent des empreintes dans le cœur de leurs petits-enfants, mais aussi les petits-enfants apportent une vitalité, une joie de vivre et un appui immenses à leurs grands-parents.  Pour ces derniers, prendre soin des petits-enfants signifie redécouvrir le monde sous le signe de l’étonnement, de l’innocence et de l’amour le plus inconditionnel.

 

Les grands-parents rendent les petits-enfants plus satisfaits de ce qu’ils réalisent

 

Un sondage mené par l’Université d’Oxford et l’Institute of Education de Londres a révélé que les enfants sont généralement plus heureux si les grands-parents participent à leur éducation. Selon l’étude d’Oxford, les grands-parents qui sont engagés dans la vie quotidienne de leurs petits-enfants peuvent participer au bien-être de ces enfants.

L’enquête a été menée par le professeur Ann Buchanan, chercheur principal, directeur du Centre de recherche sur la parentalité et les enfants du Département de politique sociale et de travail social de l’Université d’Oxford et sa co-investigatrice Eirini Flouri de l’Institute of Education.

Les deux chercheuses ont remarqué que les grands-parents ont souvent plus de temps que les parents qui travaillent, ainsi ils offrent leur appui, conseils et dénouent les problèmes des enfants, surtout ceux qui sont présents à plein temps ou à temps partiel. Il a été également constaté que la relation étroite entre les grands-parents et les petits-enfants amoindrissaient les effets d’événements néfastes de la vie quotidienne, comme la séparation des parents.

En outre de présenter le rôle que jouent les grands-parents dans la stabilité morale de leurs petits-enfants, l’étude a révélé que les grands-parents jouaient un rôle important en période d’adversité familiale et semblaient aider toute la famille à survivre à un conflit.