Les dix regrets des mourants

En tant qu’enfants, nous ne pensons pas vraiment à la fin de notre vie. Nous ne nous inquiétons pas non plus des regrets que nous aurons plus tard dans la vie.

Au lieu de cela, nous pensons surtout à ce que nos parents vont nous préparer pour le dîner, aux amis avec lesquels nous allons sortir demain, ou au programme que nous allons regarder à la télévision plus tard. Nous ne pensons pas souvent à la mort, simplement parce que nous pensons avoir le temps. En vieillissant, l’idée de la mort peut nous effleurer l’esprit, mais nous ne la prenons toujours pas au sérieux car il nous reste de nombreuses années ici, n’est-ce pas ? Alors nous vivons dans le déni. Nous refusons notre destin inévitable et parions sur le fait que nous avons suffisamment de temps pour réaliser nos rêves. Nous vivons tous dans l’espoir de voir demain, mais nous n’avons vraiment qu’aujourd’hui.

Nous ne voulons pas effrayer ou déprimer qui que ce soit, nous voulons juste vous éveiller à l’idée de suivre vos rêves maintenant, pour ne pas avoir de regrets plus tard.

10 regrets communs que les gens ont à la fin de leur vie

1. « Je regrette de ne pas avoir vécu plus pour moi-même ».

Selon Bronnie Ware, infirmière australienne spécialisée dans les soins palliatifs, nombre de ses patients en phase terminale en font leur plus grand regret. Ware s’occupe des patients dans les trois à douze dernières semaines de leur vie et entend de nombreuses histoires et confessions de leur part. Bien qu’elle affirme qu’ils ont tous trouvé la paix avant de mourir, elle a été si émue d’entendre leurs regrets qu’elle en a fait un best-seller intitulé « Les cinq principaux regrets des mourants ».

Dans le livre, elle explique que nombre de ses patients n’ont même pas réalisé la moitié des rêves qu’ils voulaient réaliser, ce qui les a amenés à avoir de gros regrets avant la fin de leur vie. Ils voulaient tellement éliminer d’autres choses de leur liste de choses à faire, mais ils devaient mourir en sachant qu’ils avaient encore leurs rêves. Ne mourrez pas avec vos rêves dans votre cœur. Ne mourez pas en sachant que vous avez vécu pour les rêves de quelqu’un d’autre et que vous avez mis les vôtres sous le tapis. Vivez votre vie comme vous voulez la vivre maintenant et n’attendez pas la permission de qui que ce soit.

2. « Je regrette d’avoir travaillé si dur. »

Ware dit que ce regret arrive en deuxième position parce qu’elle entend les gens le dire tout le temps. Dans le monde d’aujourd’hui, nous travaillons tous trop dur, mais pour quoi ? Nous voulons tous atteindre un certain objectif, une certaine réussite, un certain nombre de chiffres sur notre compte bancaire. Pourtant, qu’est-ce que tout cela signifie vraiment ? Bien sûr, nous pouvons avoir la sécurité et la fierté de savoir que nous pouvons nous payer quelque chose ou détenir un titre spécifique, mais les humains ont besoin de plus que cela. Nous nous épanouissons grâce à la connexion émotionnelle et à l’amour, deux éléments dont nous avons besoin de la part d’autres personnes.

À la fin de la journée, vous ne vous souviendrez pas de l’argent que vous avez gagné ou du chemin parcouru dans votre carrière ; vous vous souviendrez des personnes avec lesquelles vous avez établi des liens et de l’impact qu’elles ont eu sur votre vie. Vous penserez aux souvenirs que vous avez créés et à tous les rires que vous avez eus avec les personnes que vous aimiez. Nous devons travailler pour survivre, mais ne travaillez pas au point d’oublier de nouer des relations et de vivre en dehors du travail.

3. « J’espère que je ne cache pas mes sentiments. »

En troisième position sur la liste de Varell, les malades en phase terminale regrettent également de cacher leurs sentiments. Ils voulaient rester calmes et ne pas faire de vagues, alors ils se sont contentés de supprimer leurs sentiments. Cependant, cela conduit à une existence limitée et pleine de ressentiment. Vous commencerez à en vouloir à ceux à qui vous cachez vos sentiments parce que vous avez manifestement une opinion sur eux mais choisissez de ne pas l’exprimer. Cela conduit à des sentiments refoulés et peut même conduire à des maladies mentales et physiques.

Dis ta vérité, même si ta voix tremble. Dites ce que vous ressentez, même si vous avez perdu un ami ou une relation. Vous pouvez perdre quelqu’un, mais il n’y a personne sur cette terre qui mérite de cacher ses sentiments. Cela ne fera que finir par vous hanter.

4. « I wish I could have stayed in touch. »

People at the end of their lives also regret losing contact with their friends. They miss their company and wish they had put more effort into staying in touch. We may take our friends for granted now, but remember, they won’t always be around. If you miss a friend, try to reconnect with them via Facebook, email, text or other forms of communication. They probably miss you too and would love to hear from you at some point. Friends help us through life and are with us through the ups and downs. Life may take you in different directions, but that doesn’t have to alienate you from them. Pick up the phone and talk to them for a while; you will never regret reaching out for help.

5. « I wish I were happier. »

We like to think that external forces control our emotions, but the key to emotional control lies in ourselves. We can’t choose what happens to us, but we can choose how we react to it. Life goes by so fast, why take the time to find every little thing you can complain about? Being happy costs nothing, makes you healthier, makes life more fulfilling, attracts more positive relationships, and so on. As a result, unhappiness actually costs more in the long run and can even lead to serious illness. Our mental, emotional and physical health all depend on our perceptions, so if you want to start living a better life now, simply change the way you see things.

6. « I wish I didn’t care so much about what other people think. »

Again, why care so much about other people’s opinions? Remember that most people probably don’t think about you as much as you think they do, so stop worrying about it. Other people have a lot on their plate and they may not be fixated on your lifestyle or your decisions. Live in your truth and don’t worry about what other people think; that’s their problem.

Live authentically, simply and happily and do what feels right to you. As long as you are happy with yourself, nothing else matters.

7. « I wish I didn’t worry so much ».

We spend a lot of time worrying in our lives. Whatever your role in the world, whether you are a mother, a student, a daughter, a son, a father, a CEO, a banker, a farmer, a janitor, etc., you have things to worry about. However, will you let that worry take over your life? Will you let the heavy burden bring you down? Or, will you release these worries and realise that the world has too many of them?

At the end of your life, remember that all those unpaid bills and debts, what other people think of you, how much money you have, and everything else we worry about won’t really matter. The brevity of life should free us from worry immediately, but unfortunately we don’t feel how quickly life passes until one day we wake up as 75 year olds. Then we begin to see how small our worries are. But why not choose to wake up to this truth now? Remember: don’t be a worrier; be a fighter.

8. « I wish I could take better care of myself. »

If you don’t have your health, you have nothing, so make sure you take care of yourself. After having to have someone else take care of you because you don’t take care of yourself, you have almost no freedom. You have to live with illnesses and ailments that might have been prevented simply by looking after your health. You only have one body, mind and spirit, so take care of them all now to ensure that you can enjoy life even in your old age.

9. « I wish I didn’t take life for granted. »

In reality, many people take their lives for granted and do not appreciate all the little things around them that make up their environment. The bees that pollinate the food we eat, the plants that provide us with food, the air we breathe that gives us oxygen, the water we drink that hydrates us, the sun that lights us up and gives us life – we should appreciate it all. Even if you don’t have much in life, you can at least thank the universe for providing the basics.

10 « I would like to live in the present »

More than anything else, it seems that most of us have problems living in the NOW. We remember the past and wish we could bring it back, or we long for a future that has not yet arrived. In either case, we live out of alignment with the present, which means we NEVER really experience life. We live moments in our memory, or moments in our imagination. We don’t live the raw moments, the moments that are unfolding before our eyes.

Remember that one day you will have no more present moments to live. You will have no more trips to take, no mountains to climb, no children to kiss before bed, no partner to cuddle. You will have your memories, which will serve as a reality check. Have you lived according to your dreams? Have you lived the hell out of this life and left nothing to chance? Whatever your age, you can choose to live your life to the full now. Don’t wait until it’s too late and all you have left is regret. Say no to regrets, and say yes to fulfilling your greatest destiny.


Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 116

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 120

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 121