Ma réalité n’est pas votre réalité – Les personnes ouvertes d’esprit vivent dans une réalité totalement différente.

Chacun d’entre nous est conscient de la façon dont nos traits de personnalité influencent notre façon de penser, de ressentir et d’agir. Cependant, aujourd’hui, certaines études suggèrent l’idée que notre perception du monde peut également dépendre de nos traits de personnalité.


Les catégories des cinq grands traits de personnalité sont la conscience, le névrosisme, l’extraversion, l’agréabilité, ainsi que la capacité à garder l’esprit ouvert à des expériences nouvelles et différentes. En d’autres termes, l’une de ces catégories est en quelque sorte plus dominante en nous. Nous percevons le monde en fonction de la catégorie que nous possédons.

Une étude récente s’est penchée sur la capacité à garder l’esprit ouvert à de nouvelles expériences et a examiné la différence de perspective entre les personnes ouvertes d’esprit et celles qui ne le sont pas. D’après les données psychologiques de l’étude, la qualité de l' »ouverture » a un grand pouvoir de décision sur le type de réalité dans laquelle vit un individu.

Les personnes ouvertes d’esprit vivent dans une réalité complètement différente de celle des autres.
L’ouverture d’esprit n’est pas une qualité fixe, mais elle inclut en fait le fait de garder l’esprit ouvert, d’essayer de nouvelles choses et de rencontrer de nouvelles personnes – en gros, un désir d’explorer et de repousser les limites de ce que vous savez et de ce que vous avez.

Les personnes ouvertes d’esprit sont très grégaires. L’étude, intitulée « Seeing it both ways », a été menée à l’université de Melbourne. Cent vingt-trois participants issus de milieux différents ont été examinés.

Leur caractère et leurs opinions ont été mesurés, et le test d’ouverture d’esprit s’est concentré sur cinq catégories, que nous avons déjà mentionnées : la conscience, le névrosisme, l’extraversion, l’agréabilité et la capacité à garder l’esprit ouvert aux nouvelles expériences.

Ensuite, ils ont testé les personnes ayant expérimenté un phénomène de perception visuelle appelé « rivalité binoculaire ». Ce phénomène se produit lorsque l’on montre à chaque œil une image différente, dans ce cas, un patch rouge dans un œil et un patch vert dans l’autre.

Beaucoup de personnes passent d’une image à l’autre, car le cerveau ne peut en percevoir qu’une à la fois. Mais certaines personnes fusionnent les deux images en une tache rouge-verte unifiée.

La plupart des participants qui ont regardé les deux taches ensemble sont ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats en matière d’ouverture.

Selon les chercheurs, ce résultat est logique, car l’ouverture à de nouvelles expériences est liée à la créativité. Comme ces personnes n’hésitent pas à garder leur esprit ouvert à l’expérience, à l’apprentissage et à la perception, elles créent facilement de nouvelles voies mentales dans leur tête. Par conséquent, elles développent de nouvelles idées en reliant des choses qu’une personne normale ne relierait pas.

Ce constat avait également été mentionné dans une ancienne étude de 2015. L’ouverture d’esprit aide donc les individus à atteindre des niveaux de pensée plus élevés et un état de repos plus calme.

Elle crée littéralement une structure différente de la réalité avec l’introduction de nouveaux éléments dans l’image que les personnes normales ne percevraient pas. Elle élargit également le monde dans lequel vit un individu.