Nous dépassons les personnes qui ne sont pas capables de nous aimer de la bonne manière.

En réalité, nous nous débarrassons des personnes qui ne sont pas vraies et authentiques avec nous. Ceux qui ne sont pas honnêtes. Ceux qui disent des choses que nous voulons entendre mais qui ne prennent jamais de mesures pour les prouver. Ceux qui se fichent de nos besoins et de nos désirs parce qu’ils ne se soucient que des leurs. Ceux qui attendent de nous que nous les acceptions tels qu’ils sont, mais qui sont occupés à nous changer et à nous façonner pour devenir les personnes qu’ils veulent que nous soyons.

Nous grandissons avec des personnes qui ne nous respectent pas et ne nous apprécient pas. Ceux qui vont bien, qu’ils nous aient ou non dans leur vie. Ceux qui nous font nous sentir sans valeur et remplaçables.

Nous nous débarrassons des personnes qui sont incapables de nous aimer de la bonne manière.
Nous dépassons les personnes qui nous font mendier leur temps et leur attention. Les personnes qui nous font sentir que nous ne sommes pas dignes d’elles. Les personnes qui nous placent en dernier sur leur liste de priorités. Ceux qui n’ont jamais de temps pour nous.

Parce que nous atteignons un point de non-retour. Lorsque nous nous rappelons de notre valeur et de ce que nous méritons, nous ne nous vendons plus jamais. Nous tournerons le dos à ces gens et nous nous éloignerons. Nous ne donnerons pas notre cœur et notre énergie à quelqu’un qui nous prend pour acquis.

Nous nous choisissons. Nous pratiquons l’amour de soi.

Parce que nous n’avons pas le temps pour les gens qui n’investissent pas en nous. Nous dépassons ceux qui nous traitent comme des gens ordinaires. Ceux qui nous gardent jusqu’à ce qu’ils trouvent ce qu’ils cherchent.

Nous nous débarrassons des personnes qui ne sont pas capables de nous aimer comme nous le méritons. Ceux qui ne contribuent en aucune façon à notre vie. Ceux qui nous font douter de notre valeur personnelle.

Nous nous débarrassons des personnes qui n’ont pas peur de nous perdre parce qu’elles n’ont jamais vu notre valeur et ne la verront jamais.