Plus belles paroles d’Honoré de Balzac

 

Citations d’Honoré de Balzac

Les belles âmes ont du mal à croire au mal, à l’ingratitude, elles ont besoin de dures leçons avant de reconnaître l’étendue de la corruption humaine.
Honoré de Balzac

Rien n’est plus gris que le vin de la malchance.
Honoré de Balzac ; Splendeur et faste des courtisanes (1838)

Une femme est une cadidienne : elle n’aurait ni vertu, ni vice, ni bonheur, ni jeunesse, elle serait toujours une cadidienne. Un cadidien ? C’est comme un préjugé, toujours riche et vivant.
Honoré de Balzac ; Madame Firmiani (1832)

Nous sommes tous des plaques lithographiques avec un nombre infini d’exemplaires qui s’en sortent avec la calomnie.
Honoré de Balzac ; Madame Firmiani (1832)

Les vocations perdues sont transmises à toute l’existence.
Honoré de Balzac ; La maison de Nucingen (1838)

Les fortunes détruites sont les poutres des courtisanes.
Honoré de Balzac ; Splendeur et faste des courtisanes (1838)

L’amour est la seule passion qui ne souffre ni le passé ni l’avenir.
Honoré de Balzac ; Les Chouans (1835)

L’affaire est le résultat d’une énorme équation dont nous ne connaissons pas les racines.
Honoré de Balzac ; Z. Marks, 25 juillet 1840.

On ne peut pas ruiner un homme qui n’a rien.
Honoré de Balzac ; Gobseck, 1830.

De nombreuses recrues et quelques élus sont une loi de la cité comme du ciel.
Honoré de Balzac ; Employés (1838)

L’amour a ses instincts. Il connaît le chemin du cœur.
Honoré de Balzac ; La femme de trente ans (1834)

Tout amour durable commence par une méditation de rêve.
Honoré de Balzac ; L’enfant maudit (1831)

L’amour est comme la mer qui, vue superficiellement ou hâtivement, est accusée de monotonie par les âmes vulgaires. Alors que certains êtres privilégiés passent leur vie à l’admirer, à y trouver des phénomènes toujours changeants qui les ravissent.
Honoré de Balzac ; La vengeance (1830)

L’amour n’est pas seulement un sentiment, c’est aussi un art. Quelques mots simples, une précaution, un rien, révèlent à une femme le grand et sublime artiste qui peut toucher son cœur sans l’endormir.
Honoré de Balzac ; La recherche de l’absolu (1834)

Pour un homme passionné, chaque femme vaut ce qu’elle coûte.
Honoré de Balzac ; Ursule Mirouët (1842)

L’amour a son intuition, tout comme le génie a son intuition.
Honoré de Balzac ; Le lys dans la vallée (1836)

Il y a un endroit dans chaque figure humaine où les mouvements secrets du cœur sont trahis.
Honoré de Balzac ; Béatrix (1839)

Vous pouvez aller à la page suivante pour lire la suite de cet article

 

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 116

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 120

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 121