Selon les recherches, la conscience survit à la mort du corps

Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse

 

La question la plus importante de tous les temps est peut-être celle de savoir ce qui nous arrive quand nous mourons.

Bien que de nombreuses personnes, religions et traditions spirituelles soient parvenues à leurs propres conclusions sur la nature éternelle de l’âme, il faut beaucoup de foi pour être certain de la vie après la mort. Pour l’esprit scientifique, ce n’est pas suffisant, et la question est plutôt : « Qu’advient-il de la conscience humaine après la mort clinique ? »

Une équipe de chercheurs de l’université de Southampton, au Royaume-Uni, a récemment mené l’une des plus grandes études jamais réalisées sur la question de savoir ce qu’il advient de la conscience après la mort.

La conclusion : nous ne savons toujours pas ce qui se passe ensuite, mais la conscience et l’attention semblent persister pendant un certain temps après la mort physique, ce qui suggère que la conscience et le corps sont liés d’une certaine manière, et qu’ils peuvent se dénouer et suivre des chemins séparés après ce que nous appelons normalement « la mort ».

« Pendant quatre ans, des scientifiques de l’université de Southampton ont étudié plus de 2 000 personnes ayant subi un arrêt cardiaque dans 15 hôpitaux du Royaume-Uni, des États-Unis et d’Autriche.
Et ils ont constaté que près de 40 % des survivants ont décrit une sorte de ‘conscience’ pendant la période où ils étaient cliniquement morts, avant que leur cœur ne recommence à battre. »

Une nouvelle recherche confirme que la conscience survit à la mort du corps

Nous avons l’habitude de penser à des « expériences de mort imminente » lorsque nous abordons ce sujet, et il s’agit là d’hypothèses vagues et non scientifiques ; par leur nature même, ces expériences sont entièrement subjectives et difficiles à qualifier. L’équipe pluridisciplinaire, dirigée par le Dr Sam Parnia, a tenté d’examiner plus objectivement ce qui se passe dans l’esprit/la conscience des plus petites particules de notre être, et a déclaré dans une interview au sujet de l’étude :.

Vous pouvez aller à la page suivante pour lire la suite de cet article

Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse