Selon votre signe, voici comment vous gérez la tristesse, le désespoir et la douleur

Selon votre horoscope, c’est ainsi que vous gérez le chagrin, le désespoir et la douleur.

Si vous avez l’habitude de vous tourner vers les étoiles pour obtenir des conseils et une vision de votre place dans ce vaste monde, vous êtes peut-être déjà très attentif à votre horoscope et à la façon dont il vous représente.

L’astrologie est un outil puissant que nous pouvons utiliser pour mieux comprendre notre personnalité et la façon dont nous devons agir dans le grand schéma des choses. Il peut être particulièrement utile lorsque quelque chose de triste vous arrive.

Chaque signe gère la souffrance, la douleur et le chagrin à sa manière. Si vous vous trouvez dans une situation difficile, il ne peut être que bénéfique d’en apprendre davantage sur vous-même dans ce domaine.

En fonction de votre signe astrologique, voici comment vous gérez le chagrin, le désespoir et la douleur.

Bélier (21 mars – 19 avril).

Lorsque la flamme du Bélier est éteinte par le chagrin, vous avez tendance à devenir impulsif, réactif et colérique. Il y aura une tendance à se disputer avec les autres et les routines et habitudes seront brisées.

Ils recherchent automatiquement la confrontation et manquent d’enthousiasme.

Il est difficile de le raisonner et son charme est parfois fatigant. Son énergie le fait toujours avancer, même au risque de devenir arrogant dans sa façon de penser et de s’exprimer.

Il écoute ses propres opinions, ignorant parfois les autres et cédant au « moi » qui veut dominer.

Par conséquent, il se retrouve parfois seul. Pendant ce temps de solitude, il tente de repenser les choses afin de trouver un sens à sa vie. C’est l’occasion pour lui de s’exprimer pleinement, de laisser derrière lui son image socialement imposante, d’affronter ses émotions refoulées et de repartir le lendemain meilleur qu’il l’a trouvé. Pendant ces précieux moments de solitude, le Bélier aime rêver et se projeter dans l’avenir. Grâce à leur imagination fertile, ils se retrouvent souvent dans des situations incroyables.

TAURUS (du 20 avril au 20 mai).

Le monde du Taureau est dominé par la tristesse, il choisit d’être solitaire et isolé.

Ils sont également enclins à la suralimentation et n’ont souvent aucune volonté, ni physique ni morale.

Ils manquent tout simplement de patience et se mettent facilement en colère.

C’est aussi le genre de personnages qui traînent dans les coins. Ils ont du mal à pardonner et lorsque quelqu’un les blesse, ils gardent rancune. Le Taureau se réjouit de partager le bonheur avec les autres, mais n’a aucune patience pour l’égoïsme, l’individualisme, l’injustice et l’indifférence. Ces éléments leur permettent de se replier sur eux-mêmes et de s’enfermer dans leur propre solitude.

Le Taureau, comme le Bélier, est têtu et enclin à des situations insolubles. Le Taureau est décisif par nature, toujours déterminé à faire les choses, et a une forte volonté de bien faire les choses, ce qui peut parfois conduire au perfectionnisme.

GEMINI (21 mai – 20 juin).

Les Gémeaux déprimés ont tendance à trop analyser les choses et à ignorer la réalité. Vous méprisez la tristesse. Et cela fait de vous une personne calme et distante.

Vous êtes imprévisible par nature et vous dégagez parfois une double personnalité. Tantôt communicatif et jovial, tantôt entièrement concentré sur son avenir, le Gémeaux est finalement difficile à cerner.

Leurs intentions peuvent sembler peu claires pour les autres et il peut être difficile de comprendre leur jugement. Grâce à leurs aptitudes naturelles à la communication, ils sont d’excellents orateurs dans toutes les situations. Leurs compétences relationnelles leur permettent de profiter facilement de la crédulité de leur entourage et de plonger dans des endroits inattendus.

Les Gémeaux surprennent et étonnent. Ils suivent de nombreux chemins différents, ce qui rend difficile de savoir où ils se dirigent. Lorsque leur zone de vie est menacée, ils peuvent partir sans laisser de trace.

Lorsque les Gémeaux sont tristes, ils se replient dans leur coquille et réfléchissent trop.

Cancer (21 juin – 22 juillet).

Lorsqu’une tragédie les frappe, le cancer peut être très perturbé. La douleur peut être atroce, entraînant souvent des maux d’estomac. Il y a aussi un sentiment de séparation du monde.

Ils sont excessivement émotifs, ont besoin d’une affection immédiate et aiment pleurer.

Ils ont besoin de se sentir entourés et protégés. Cela se reflète dans les personnes qui les entourent, avec lesquelles ils essaient de nouer des relations étroites. Par-dessus tout, ils veulent une vie de famille épanouie. Lorsqu’un Cancer est entouré d’un cercle familial solide et d’amis proches, il éprouve un sentiment d’épanouissement. Il aime se développer dans la coquille de sa famille, de ses amis et d’autres personnes proches. Par conséquent, il est un individu de tous les jours. Il n’aime pas l’imprévisibilité et a horreur du changement. Contrairement aux Gémeaux, le Cancer aime un foyer confortable et est entièrement satisfait de sa vie quotidienne.

Cependant, sa personnalité exigeante, tantôt fragile, tantôt dominatrice, fait qu’il lui est difficile de s’affirmer une fois qu’il est sorti du cadre traditionnel. Il est prêt à faire n’importe quel compromis afin d’être accepté et apprécié par les autres. Cependant, malgré tous ses efforts, lorsque celle-ci afflue, il se perd dans la nostalgie, dans les souvenirs, dans la mélancolie et dans le bonheur perdu pendant un long moment.

LEO (23 juillet-22 août).

Lorsque quelque chose de triste se produit, les Lions deviennent anxieux et facilement bouleversés.

Ils montrent leur stress sur leur visage, mais aiment rarement en parler. S’ils le font, ils tombent généralement en panne après. Par conséquent, ils ont tendance à s’emporter et à devenir des martyrs.

Bien qu’autoritaires par nature, ils sont néanmoins compatissants. La complexité de leur personnalité réside dans cette dualité de sympathie et d’autorité. Ils savent bien se jouer de leurs adversaires, adoucir leur discours et séduire leur entourage. Ils sont bien intentionnés et ont une vision plutôt optimiste de la vie.

Leur faiblesse, cependant, réside dans leur impolitesse. Elles sont exigeantes quant à l’image qu’elles donnent d’elles-mêmes et de la société, sont des personnes impatientes et ont tendance à se renfermer sur elles-mêmes si elles n’obtiennent pas ce qu’elles veulent. Leur enfantillage est touchant et suggère une présence sensible cachée derrière leur admirable personnalité.

Vierge (23 août – 22 septembre).

Les Vierges ont tendance à ne pas répondre lorsque les gens leur parlent. S’ils ne sont pas inquiets pour cette cause, ils montreront un comportement agressif et brusque.

Ils sont compulsifs et deviennent insensibles aux paroles des gens lorsqu’ils sont tristes. Lorsqu’ils sont déprimés, ils recherchent la confrontation et réagissent parfois de manière très directe.

Les Vierges sont introverties et inhibées par nature. Elles préfèrent écouter et apprendre à connaître l’autre personne avant de s’exposer et d’exprimer leurs véritables sentiments. Ainsi, il se dévoile rarement en société et entretient ce côté mystérieux pour séduire et attirer l’intimité. Ce mode opératoire rigide lui apporte une grande maturité et lui permet de se réaliser facilement sur le plan social, familial et professionnel.

Dans leurs relations avec les autres, les Vierges peuvent sembler distantes. Cependant, ils savent se montrer intelligents. Son élément, la Terre, lui permet d’analyser les gens de manière impartiale et de ne pas hésiter à mettre les autres sur la touche, surtout lorsqu’il voit ou juge une situation désagréable ou une attitude inappropriée.

Balance (23 sept – 22 oct).

Lorsqu’elle est triste, la Balance peut aussi devenir très émotive, instable et lunatique. Ils deviennent insociables, ont moins de contacts avec les autres et sourient plus souvent. Ils essaient de rester calmes même lorsqu’ils sont au plus profond du désespoir.

En société, la Balance est considérée comme ayant du tact. La façon dont ils parlent à leurs proches est très juste et montre qu’ils sont compréhensifs. Leur gentillesse et leur dévouement peuvent être perçus comme de la manipulation. Toutefois, la vérité est que la Balance est très difficile à influencer, car elle est particulièrement consciente de ses propres faiblesses et des dangers qui l’entourent. Au contraire, la Balance sait deviner et tirer parti d’une situation donnée. C’est alors leur rôle d’équilibreur qui décide si leurs efforts seront récompensés.

La Balance a souvent besoin de solitude pour comprendre sa situation. Cela ne signifie nullement qu’ils sont solitaires, bien au contraire. Ils grandissent dans la société, entourés de gens. Ils aiment le contact avec le monde extérieur et apprennent beaucoup de leurs interlocuteurs. Ils sont reconnus pour leurs qualités de diplomates, de médiateurs et de psychologues. Ils sont assez tolérants et comprennent parfaitement tous les aspects du comportement humain sans savoir ce que les gens ressentent.

Scorpion (23 oct-21 nov).

Les Scorpions sont également capricieux mais peuvent être violents et agressifs et devenir très hostiles si le moral baisse ne serait-ce qu’un peu. Si le moral baisse, même un peu, ils deviennent très hostiles. Ils ont tendance à avoir de graves sautes d’humeur lorsqu’ils sont isolés.

Leur pensée est déréglée et ils s’isolent. Ils deviennent alors très mélancoliques et paranoïaques, et leurs idées deviennent leur propre pire ennemi.

Les Scorpions n’hésitent pas à se débarrasser des personnes et des choses qui les tirent vers le bas. Ils regardent vers l’avant avec détermination, poussés par les expériences de leur propre passé. Elles symbolisent l’automne, la période de l’année où les feuilles mortes sont remplacées par de nouveaux éléments.

C’est une façon très profonde de savoir comment les choses se produisent. Pour beaucoup, il évoque la fantaisie et la passion. Il était engagé dans ce qu’il faisait et était aussi un penseur, un philosophe et un idéaliste. Il avait la capacité de se jeter au nom de valeurs qu’il considérait comme supérieures et de s’oublier pour un but plus noble. En ce sens, il était adoré par son entourage et se distinguait par son calme et sa maîtrise de soi. Il sait comment utiliser son énergie, contrôler ses instincts primaires et rester calme face aux problèmes.

Sagittaire (22 nov-21 déc).

Lorsque le Sagittaire est déprimé, il se transforme en un être plus sérieux. Il devient léthargique et très anxieux, et ses sentiments sont complètement perturbés. La tristesse le paralyse complètement et il doit parfois utiliser des « remèdes » pour s’en débarrasser. Il perd alors sa tolérance et devient craintif face à l’avenir.

Derrière sa personnalité enjouée se cache un personnage souvent insatisfait, sensible à l’injustice et qui comprend que la vie n’est pas toute rose. Derrière le masque de l’humour, le Sagittaire cache une personne pragmatique, vulnérable, qui a du mal à accepter les choses telles qu’elles sont et croit qu’il est impossible de les changer.

Le Sagittaire est également très sensible aux critiques. Malgré les apparences, ils acceptent sans broncher les calomnies et les traitements injustes de leur entourage. Le Sagittaire peut être jaloux, sensible et irritable lorsqu’il est troublé. Certaines questions les affectent gravement, surtout lorsque leur amour-propre est blessé. Si vous les offensez, pensez à leur demander pardon. Le Sagittaire peut accepter des excuses et passer à autre chose avec facilité.

CAPRICORN (22 déc. – 20 janv.).

Le chagrin du Capricorne se traduit par un manque total de motivation. Tout semble sans espoir. Rien n’a plus de goût, même s’il essaie de continuer comme si rien ne s’était passé. Le sentiment de tristesse l’amène également à ressentir du désespoir. Ayant pris sa décision, il devient incapable de poursuivre sa vie quotidienne. Il commence à se désintéresser de beaucoup de choses.

Les Capricornes savent garder leurs émotions sous le coude et préfèrent garder leurs sentiments pour eux. C’est leur façon de se protéger des autres et du monde extérieur. Nous voyons alors une personnalité inspirante qui a une parfaite compréhension de ses intérêts financiers et de l’environnement géopolitique qui l’entoure.

Son attachement à Saturne se retrouve dans son attirance pour les organisations. Il est adaptable et s’épanouit dans un environnement régi par des lois et des règles. L’injustice l’affecte profondément et la tromperie le frustre au plus haut point. Il aime quand tout semble être en équilibre et aime que les gens restent à leur place. Il déteste contrôler les gens, et il déteste encore plus être contrôlé.

AQUARIUS (21 janvier au 18 février).

Lorsqu’il est triste, il se détache et s’isole du monde qui l’entoure.

Malheureusement, il se renferme sur lui-même et a souvent l’impression d’être un obstacle ou de ne pas être à sa place. Il fait tout ce qu’il peut pour paraître heureux, mais il cherche inévitablement à se séparer des autres. Le Verseau présente une image heureuse, mais en son sein se cache un malheur longtemps silencieux.

Socialement, le Verseau est surprenant et parfois excentrique avec sa personnalité imaginative et sûre d’elle. Il est un charmant causeur, suscitant l’admiration et jamais à court de discussions pour tenir compagnie à ses interlocuteurs dans son imagination. Avec ses collègues, il aimait réinventer le monde. Ouvert et tolérant, il était capable d’écouter et de comprendre les opinions de ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui. Pour lui, la dialectique est un moyen de faire avancer les choses, d’ouvrir les portes de l’imaginaire et de guider ses interlocuteurs vers l’imaginaire collectif.

Cependant, il a du mal à utiliser cette énergie et se retrouve parfois dans des situations qu’il ne peut résoudre. Leur nervosité innée les pousse à être frustrés lorsque les choses ne se passent pas comme ils le souhaitent. Les Verseaux ne savent pas rester en place et n’aiment pas s’arrêter à mi-chemin. Leur désir de faire les choses peut parfois tourner à l’obsession. Ils ont également du mal à comprendre les personnes repliées sur elles-mêmes. Ils peuvent vouloir exiger plus d’action de la part de ceux qui les entourent. Par conséquent, ils peuvent dire des choses inappropriées ou se sentir gênés lorsqu’ils accusent leurs amis.

Poissons (du 19 février au 20 mars).

La tristesse des Poissons peut apporter encore plus de tristesse dans leur monde, car ils ressassent souvent de vieux souvenirs désagréables d’événements passés. Ils sont tristes et ont la manie de ne se souvenir que des événements malheureux. Lorsqu’ils se sentent anxieux, ils s’isolent et deviennent plus irritables. Par conséquent, ils se sentent souvent anxieux et veulent qu’on les laisse seuls.

Ils sont très sensibles à la musique et à l’art en général. Ils savent comment utiliser leurs sens pour comprendre les subtilités d’une œuvre d’art. Ils sont capables de consommer de l’art et d’apprécier pleinement les émotions que l’artiste essaie de transmettre. Il s’agit pour eux d’une échappatoire qui leur permet d’évacuer la dure réalité du deuil. D’une manière générale, ils sont pessimistes et ont du mal à faire face aux circonstances de leur vie. Ils se sentent accablés par la souffrance du monde et la trouvent insupportable. Dans les moments les plus difficiles, ils se tournent vers l’alcool et les drogues comme seule échappatoire.

Les Poissons sont mentalement vulnérables et ont besoin d’être reconnus. Le contact avec le monde extérieur peut être très efficace et ils peuvent acquérir une maîtrise de soi grâce à des relations étroites. Ils apprennent beaucoup de leur environnement et cela constitue un véritable tremplin dans leur vie.

 


Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 116

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 120

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 121