Une femme doit-elle pardonner à un homme infidèle ?

L’infidélité peut-elle être pardonnée ? Il peut être difficile de répondre à cette question. Et pour cause, les femmes réagissent différemment face à cet épisode douloureux. Pour certaines, cette infidélité est synonyme de rupture, pour d’autres, elle peut être le début d’une reconstruction du couple. Des experts nous donnent leur point de vue sur la question.

Apprendre que l’homme de sa vie a été infidèle, il faut l’avouer, fait mal. C’est un véritable coup dur qu’il est difficile d’ignorer. L’infidélité peut frapper une personne physiquement et l’ébranler psychologiquement. La raison en est qu’après avoir batifolé sous d’autres draps, l’homme se détourne de sa partenaire et donne son amour à une autre femme. Il a un désir pour une autre femme que celle qui partage sa vie. La douleur et la souffrance sont monumentales. Est-il possible pour la femme de pardonner à l’homme qui a porté atteinte à son estime et l’a blessée profondément ?

L’avis des spécialistes sur la question.

Les psychologues et les spécialistes de la vie conjugale estiment qu’avant d’envisager cette question, il est essentiel de comprendre les causes de cette infidélité, qui diffèrent d’une personne à l’autre. Il existe plusieurs types d’infidélité à considérer. Valérie Grumelin, psychologue et psychothérapeute, estime que certains individus ne sont pas satisfaits par leur partenaire, tant sur le plan affectif que psychologique. La spécialiste ajoute qu’il s’agit alors d’un malaise au sein du couple, mais que si cette souffrance est comprise et réduite avec l’aide d’un thérapeute, l’infidélité peut être pardonnée.

En revanche, si le partenaire infidèle est un séducteur qui a un besoin constant de séduire, par exemple en raison d’un manque de confiance en soi, cela peut être plus difficile à gérer. S’il y a une volonté de pardonner, le conseil est essentiel pour donner une seconde chance au couple. En revanche, si la personne trahie n’est pas le problème, le pardon sera plus difficile en raison de sa position de victime.

D’autre part, l’infidélité providentielle, où un partenaire tombe amoureux d’une autre personne, nécessite une ouverture d’esprit. Comme le souligne l’expert, il est essentiel de dire la vérité pour pouvoir repartir à zéro. Avec le temps, le mensonge et le secret ne facilitent pas toujours le pardon. Selon la thérapeute, l’infidélité peut être surmontée par un travail sur soi, une bonne communication et une thérapie de couple, qu’elle soit due à un mal-être du couple ou à la fragilité d’une personne.

Quelles solutions le couple peut-il envisager ?

Christophe Fauré, psychiatre, estime que dans une relation amoureuse, on s’investit pleinement et on construit des projets de vie qui se brisent après une infidélité, faisant taire tout espoir, avec une remise en question brutale du couple. Pour l’expert, le plus important est de comprendre les raisons de la liaison extraconjugale mais aussi de sortir de l’état de victime pour maîtriser la situation. Pour cela, la communication est essentielle pour reconstruire le couple et retrouver progressivement une relation sereine. Cependant, cela ne peut être possible que si la personne trahie décide de donner une seconde chance au couple. Dans le cas contraire, l’avenir du couple sera gâché.

Le psychiatre estime également qu’avant de prendre toute décision, il est nécessaire de prendre soin de soi en s’accordant des moments de détente mais aussi de plaisir seul ou entre amis pour se donner le temps de panser ses blessures. Il est également important de préserver son intimité en n’impliquant pas les enfants, la famille ou les amis dans les problèmes du couple.

Selon le spécialiste, l’infidélité peut être une occasion de reconstruire la relation ou une chance de retrouver la liberté et de s’ouvrir à un nouvel amour.