Une femme forte ne veut pas avoir plusieurs hommes à ses pieds, mais un seul homme à sa hauteur.

Une femme forte ne veut pas plusieurs hommes à ses pieds, mais un seul qui soit à sa hauteur.

« La femme est rare La femme est forte, elle construit des ponts sur les inondations, elle renverse les trônes, elle arrête les années. Il faut fuir quand on la voit, car quand elle aime, quand elle hait, elle est implacable. Sa compassion est implacable. Mais elle est rare… » – Jean Giraudoux

Quand une femme est forte, c’est qu’elle a atteint un certain niveau de maturité.

Année après année, elle a compris qu’il vaut mieux être seule que mal accompagnée et, au fil du temps, elle accorde de moins en moins d’importance au nombre et de plus en plus à la qualité. Et quand elle ne la trouve pas, elle se contente de sa propre compagnie.

Cette femme trouve sa force en elle-même, dans sa façon de vivre et dans son attitude envers la vie. Elle n’a pas besoin d’attendre qu’un homme acquière du pouvoir, ni que plusieurs hommes lui fassent la cour.

Elle a simplement besoin d’un homme qui la complète et qui devienne son compagnon quotidien.

Depositphotos / Des hommes à ses pieds.
Si tu as plusieurs hommes à tes pieds, cela peut signifier qu’aucun d’entre eux ne mérite vraiment ton amour.

La femme forte ne permettra à personne de la rabaisser ou de lui marcher dessus.
Elle veut un homme qui lui permettra de rester équilibrée physiquement, mentalement et spirituellement, avec les mêmes ambitions et objectifs dans la vie.

Vous prenez soin de votre jardin, vous l’organisez et vous plantez de belles fleurs pour attirer de beaux papillons.

Il en va de même pour la femme forte, car elle préfère cultiver et récolter les bons fruits plutôt que de vivre sans structure avec des hommes immatures.

Une femme forte ne veut pas d’un tas d’hommes qui lui font la cour à ses pieds, elle cherche simplement un homme qui peut marcher avec elle sur cet incroyable voyage qu’est la vie.

Inspiré et extrait du livre « Enigma todo começo tem um fim : ( Chaque début a une fin ) ».