Vous pouvez pardonner quelqu’un, mais cela ne signifie pas qu’il doit rester dans votre vie

 

Je crois vraiment que le pardon est une guérison. Ce pardon est la rédemption. Que le pardon élève et règle votre esprit, que vous soyez celui qui donne ou qui reçoit. Je pense qu’il est merveilleux de laisser tomber la douleur de cette façon: savoir que quelqu’un vous a donné une seconde chance ou décider, après avoir été brisé, d’accepter les excuses de quelqu’un et de libérer vos deux cœurs.

Le pardon est puissant.

Mais parfois, dans l’amour et les relations, nous pardonnons aux mauvaises personnes. Parfois, nous sommes étroitement liés aux personnes qui nous ont fait mal et nous pensons que nous devons leur pardonner d’aller de l’avant, de sauver une relation, de réparer ce qui a été déchiré, de nous fermer.

D’après mon expérience, le pardon a changé ma vie. Accepter les excuses de ceux qui m’ont détruit, pardonner aux gens même quand ils ne l’ont pas demandé, lâcher prise, cela a guéri mon cœur d’une manière que je n’aurais jamais imaginée. Mais ce n’était pas facile. Et toutes les histoires ne sont pas pareilles. Parfois, pardonner aux gens est difficile. Parfois, ça fait trop mal.

Mais je pense toujours que le pardon a le pouvoir, car cela aide à vous libérer de ce qui vous a piégé et retenu. C’est un rappel de l’amour et de la fidélité de Dieu quand vous traitez les autres avec gentillesse, même quand ils ne le méritent pas. Et cela vous aide autant, sinon plus, à libérer votre cœur de cette amertume et de cette douleur.

Mais pardonner à quelqu’un ne signifie pas que vous lui permettez un passage libre dans votre cœur. Cela ne signifie pas que vous ouvriez les portes de votre vie et que vous leur donniez la clé.

Cela signifie que vous essayez de leur donner une table rase et de laisser vraiment aller et laisser Dieu gérer la douleur que vous ressentez.

Vous pouvez pardonner à quelqu’un d’avoir triché. Vous pouvez pardonner à quelqu’un d’avoir brisé votre cœur. Vous pouvez pardonner à quelqu’un de vous avoir abandonné en cas de besoin, de vous être éloigné, de ne pas vous avoir mis au premier plan, de vous avoir laissé partir.

Mais cela ne veut pas dire que vous avez de nouveau confiance en cette personne.

Le pardon ne signifie pas que vous êtes obligé de rester dans une relation ou un mariage avec quelqu’un qui a détruit les fondements de tout ce que vous avez construit. Le pardon ne signifie pas que vous gardez une amitié étroite avec la personne qui vous a trahi. Le pardon ne signifie pas que vous continuez à vous engager avec des membres de la famille qui ont prouvé leur déloyauté, encore et encore.

Le pardon signifie que vous acceptez les torts qui vous ont été infligés, vous les abandonnez, vous calmez votre cœur avec l’amour et la patience de Dieu, et vous recommencez – avec ou sans cette personne, c’est à vous.

Vous n’êtes pas moins doué pour savoir quand vous avez besoin de vous éloigner de ceux qui vous ont brisé. Vous n’êtes pas méchant, haineux, méchant ou mal pour avoir pris le temps de guérir et de vous retirer d’une relation toxique.

Vous n’avez pas tort de pardonner et de laisser cette personne dans votre passé.

Voir, le pardon est l’une des forces les plus puissantes de la planète. Mais cela ne doit pas être donné de manière vague ou reçu simplement parce que le malfaiteur le demande. Le pardon devrait venir lorsque la personne qui a été blessée a décidé de guérir. Et le pardonneur peut décider de pardonner, mais ensuite s’en va plutôt que de s’engager à nouveau.

Et il n’ya rien de mal à cela.

Ne vous sentez pas obligé de rester dans une relation avec quelqu’un qui vous a brisé. Ne vous sentez pas obligé de continuer avec une personne qui a détruit le noyau même de votre être. Il y a un moment où vous ne faites que vous blesser pour être avec quelqu’un – et c’est quand vous avez besoin de réaliser votre valeur.

Pardonner, c’est vivre comme le Christ, donner une autre chance à quelqu’un, montrer son amour et sa miséricorde, même lorsqu’il est immérité. Mais c’est tout ce que vous devez faire. Vous n’avez pas besoin de rester avec quelqu’un qui vous a détruit – Dieu ne voudrait pas de ce genre de vie pour vous.

Alors, s’il vous plaît, ne pensez pas que le pardon signifie que vous devez rester. S’il vous plaît, ne pensez pas que votre vie est enracinée dans une relation qui a été souillée par le mauvais choix de quelqu’un d’autre.

N’oubliez pas votre valeur et sachez que vous méritez un amour qui ne s’en va pas. Sachez que pardonner à quelqu’un ne vous affaiblit pas, mais vous donne de la force. Assez forte pour lâcher prise, avancer et placer cette personne dans ton passé.