20 des meilleures citations de Simone de Beauvoir, féministe mais pas seulement

«Mère du féminisme moderne», Simone de Beauvoir était une intellectuelle extraordinaire, écrivaine français, activistes politiques et théoricienne de la société. Sa vie a été l’illustration de l’émergence d’idées révolutionnaires centrées sur la femme et d’une lutte pour une structure sociale libérée des idées patriarcales. Elle a établi une feuille de route politique pour réinventer et polariser la société. Étant extrêmement intelligente pour son âge, Simone a obtenu son diplôme à l’âge de 17 ans et a obtenu son diplôme d’études supérieures à 19 ans. Elle est la plus jeune personne à avoir obtenu un agrégat en philosophie qui a obtenu la deuxième meilleure note à cet examen. Simone, la « dame des lettres » a écrit sur des tabous sociaux vulgarisés tels que la politique, la moralité, la théorie du genre, la sexualité, la philosophie, la critique littéraire et l’existentialisme. Avec son partenaire Jean-Paul Sarte, cette intellectuelle légendaire a écrit plusieurs romans, mémoires, magazines et chroniques. Avant sa mort, elle avait publié d’innombrables essais et 20 livres novateurs. Ses meilleures œuvres incluent «The Second Sex», «She Came to Say» et «The Ethics of Ambiguity». L’autographie de Simone ‘The Mandarins’, qui retrace magnifiquement sa vie, lui a valu le plus grand honneur littéraire de France. Tout au long de sa vie, de Beauvoir a vécu une vie controversée mais plutôt étoilée, rencontrant des dignitaires étrangers et se faisant suivre par les paparazzi. Personne entêtée aux idéologies bien définies, Simone est une source d’inspiration pour les femmes modernes. Ses pensées et ses citations reflètent son intellectualisme. Nous avons rassemblé les citations les plus stimulantes de Simone de Beauvoir. Présentation d’un recueil de citations de Simone de Beauvoir extraites de son travail et de sa vie.

  1. « Le principe du mariage est obscène parce qu’il transforme en droits et devoirs un échange qui doit être fondé sur un élan spontané :
    il donne aux corps en les vouant à se saisir dans leur généralité un caractère instrumental, donc dégradant ; le mari est souvent glacé par l’idée qu’il accomplit un devoir, et la femme a honte de se sentir livrée à quelqu’un qui exerce sur elle un droit. » Le Deuxième Sexe (1949)
  2. « On ne naît pas femme : on le devient. » Le Deuxième Sexe (1949)
  3. « Une femme libre est exactement le contraire d’une femme légère. »
  4. « Si l’on vit assez longtemps, on voit que toute victoire se change un jour en défaite. »
  5. « Personne n’est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu’un homme inquiet pour sa virilité. » Le Deuxième Sexe (1949)
  6. « Entre deux individus, l’harmonie n’est jamais donnée, elle doit indéfiniment se conquérir. » La Force de l’âge (1960)
  7. « Je suis un intellectuel. Ça m’agace qu’on fasse de ce mot une insulte : les gens ont l’air de croire que le vide de leur cerveau leur meuble les couilles. » Les Mandarins (1954)
  8. « On ne peut pas mener une vie correcte dans une société qui ne l’est»
  9. « Une femme qui n’a pas peur des hommes leur fait peur, me disait un jeune homme. » Le Deuxième Sexe (1949)
  10. « Si l’oeuvre de Dieu est tout entière bonne, c’est qu’elle est tout entière utile au salut de l’homme ; elle n’est donc pas en soi une fin, mais un moyen qui tire sa justification de l’usage que nous en faisons. » Pyrrhus et Cinéas (1944)
  11. « La beauté se raconte encore moins que le bonheur. » La Force de l’âge (1960)
  12. « Ça ne rapproche pas, le téléphone, ça confirme les distances. » La Femme rompue (1967)
  13. « L’amour maternel n’a rien de naturel. » Le Deuxième Sexe (1949)
  14. « Le principal fléau de l’humanité n’est pas l’ignorance, mais le refus de savoir. »
  15. « Autour de moi on réprouvait le mensonge, mais on fuyait soigneusement la vérité. » Mémoires d’une jeune fille rangée (1958)
  16. « La femme n’est victime d’aucune mystérieuse fatalité : il ne faut pas conclure que ses ovaires la condamnent à vivre éternellement à genoux. »
  17. « La femme est tout ce que l’homme appelle et tout ce qu’il n’atteint pas. »
  18. « Vivre, c’était vieillir, rien de plus. » L’Invitée (1943)
  19. « La femme est vouée à l’immoralité parce que la morale consiste pour elle à incarner une inhumaine entité : la femme forte, la mère admirable, l’honnête femme etc. » Le Deuxième Sexe (1949)
  20. « Le secret du bonheur et le comble de l’art, c’est de vivre comme tout le monde, en n’étant comme personne. » Mémoires d’une jeune fille rangée (1958)