5 attitudes des parents qui déstabilisent les enfants

Les informations que les enfants reçoivent de nous et par notre comportement en tant que parents et éducateurs ont, selon moi, une incidence sur leur développement global.

Élever des enfants est l’une des tâches les plus difficiles auxquelles tous les parents sont confrontés. En même temps, la plupart de ceux qui ont rempli ce rôle dans la vie restent convaincus qu’ils font du mieux qu’ils peuvent à un moment donné, mais ils sont souvent peu enclins à se demander s’ils n’ont pas tort dans certains comportements qui peuvent laisser des dommages « à vie » chez les enfants.

Il est donc important d’attirer l’attention sur certains comportements et actions que nous effectuons et qui pourraient avoir des conséquences à long terme sur les enfants.

La psychologie du développement a prouvé depuis longtemps qu’un enfant sous forme d’embryon peut encore absorber des informations, qu’il est naturellement en contact avec sa mère par le biais de la communication physiologique, de la communication empathique et de la communication comportementale.
Tout cela indique que l’enfant peut ressentir la peur, qui est transmise au fœtus par des processus biochimiques, et que dans ces conditions, l’enfant effectue très souvent des mouvements dans l’abdomen en réponse aux réactions de sa mère.

Tout cela nous indique à quel point le comportement des parents affecte l’enfant, ainsi que la relation mutuelle des parents qui, malgré tous leurs efforts, ne peuvent se cacher ou faire semblant, car il s’agit simplement d’une forme d’énergie que l’enfant ressent à chaque respiration.

C’est pourquoi il est important de mentionner l’importance et l’influence de la manière dont les parents élèvent leur enfant, et l’image qu’ils lui renvoient par leur comportement et leurs attentes.

Par exemple, les enfants âgés de trois à cinq ans utilisent les émotions comme seul moyen de communication avec le monde qui les entoure. Il est donc important de savoir ce que nous, parents, faisons ou ne faisons pas bien et que cela affecte l’enfant.

Les aspects parentaux qui compromettent le bon développement sont :

  1. la froideur émotionnelle envers l’enfant.

Elle se manifeste d’une part par l’aversion, la distance, l’ignorance, l’évitement du contact physique et d’autre part par une émotivité excessive dans la surprotection, les restrictions, la dépendance, la possessivité, le contact physique excessif et les soins excessifs.

L’enfant ne reçoit pas le contact, la chaleur et l’amour, qui sont la source de la vie. Ces enfants sont souvent solitaires, isolés, exposés à la violence de leurs pairs et souvent malades mentalement plus tard dans leur vie.

  1. Le manque de motivation

L’évitement de la conversation avec l’enfant, l’environnement monotone, l’inquiétude liée au travail et au « manque de temps » pour l’enfant, ainsi que des attentes et une ambition souvent exagérées peuvent conduire à des conflits internes chez l’enfant, qui se reproche souvent de ne pas voir et de ne pas pouvoir comprendre une autre raison à ce comportement.

" Je ne suis pas assez bon ".
" Je ne serai jamais comme mon frère ".
" En fait, je n'aurais pas dû naître ".

Ce sont des pensées courantes qui traversent l’esprit d’un enfant !

  1. La honte, l’ignorance, les menaces

Alors que certains parents font des erreurs avec une approche douce, de l’indulgence et des louanges, d’autres vont à l’autre extrême, de sorte que les méthodes parentales sont basées sur la honte, l’ignorance et les menaces.

Aucune de ces approches ne convient, car elles ne connaissent ni la modération ni la mesure.

Dans le premier cas, l’enfant devient arrogant, gâté et a des attentes trop élevées envers les autres. Et dans le second cas, il favorisera son côté obscur – un enfant qui a peur de l’échec, avec une confiance en soi détruite par les menaces et une éducation qui a violé sa sécurité et sa confiance en ses parents.

  1. Le manque de respect

Il s’agit de la non-acceptation et du manque de respect de la personnalité de l’enfant, de son droit de choisir et de faire des erreurs, ce qui se traduit par la sous-estimation, la dévalorisation, l’incapacité de l’indépendance, les leçons constantes et les commentaires négatifs.

L’enfant est souvent peu sûr de lui, sans soutien, et a constamment peur de ses erreurs et des conséquences possibles.

  1. Ordonner

Il s’agit d’un comportement parental qui implique un contrôle maximal, des interdictions, des ordres et des exigences, des critiques, des menaces et des punitions, des restrictions de la liberté qui contribuent à ce que l’enfant soit fermé, bloqué, manque de créativité et ne veuille pas jouer et socialiser.

Il existe donc des conseils efficaces pour la discipline et ils se traduisent par plusieurs choses importantes :

Faites confiance à votre enfant pour suivre les règles établies, quel que soit son âge ou son stade de développement.

Assurez-vous que ce que vous demandez à l'enfant de faire est compréhensible pour lui et possible pour lui.

Parlez à votre enfant comme vous aimeriez qu'il vous parle.

N'utilisez pas de noms désobligeants, ne criez pas et ne rabaissez pas votre enfant.
Soyez strict et déterminé, et non rigide et ambigu.

Permettez la négociation et le compromis, ce qui aidera l'enfant à développer des compétences sociales de négociation et d'adaptation.

Il est important pour le bon développement de l’enfant que ses besoins fondamentaux soient satisfaits : le besoin de sécurité, la protection contre le danger, une attitude bienveillante, une alimentation saine et régulière, un sommeil suffisant, l’activité physique, la socialisation avec des pairs, ainsi que la possibilité de s’engager librement dans la découverte et la recherche.


Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 116

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 120

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 121