5 raisons pour lesquelles nous méritons tous le pardon

« Pardonner est en quelque sorte associé au fait de dire que tout va bien, que nous acceptons la mauvaise action. Mais ce n’est pas le pardon. Le pardon signifie que vous vous remplissez d’amour et que vous rayonnez cet amour vers l’extérieur et que vous refusez de vous accrocher au venin ou à la haine engendrés par les comportements qui ont causé les blessures. » ~Wayne Dyer

Lorsque nous avons été profondément blessés ou trahis par un ami, un être cher, ou même une connaissance, il peut être incroyablement difficile de laisser tomber et de lui pardonner. Certains actes semblent presque impardonnables, mais en réalité, peu de choses le sont.

Je crois que les personnes qui nous font du mal souffrent elles-mêmes, le plus souvent, et qu’elles font des choix et prennent des décisions en fonction de leurs propres blessures.

J’ai passé les deux dernières années à travailler dur pour pardonner à quelqu’un que j’aimais profondément et qui m’a blessé. Cela n’a pas été facile, et il m’a fallu beaucoup de temps pour regarder en moi, reconnaître mes propres erreurs dans la vie, et voir toutes les raisons pour lesquelles il est impératif de pardonner aux autres pour leurs torts. Ils le méritent autant que moi.

C’est l’une des choses les plus puissantes et les plus aimantes que nous puissions faire, et cela nous apporte finalement la paix de l’esprit et l’énergie d’amour que nous méritons dans nos vies.

Alors, pourquoi devriez-vous laisser tomber votre ressentiment et votre rage et pardonner à quelqu’un qui vous a blessé ? Voici quelques raisons qui ont été des facteurs de motivation pour moi :

1. Pardonner permet à l’autre personne de travailler sur elle-même.

Personne n’est parfait. Nous avons tous eu des moments dans notre vie où les choses ont échappé à tout contrôle ou où nous avons agi d’une manière qui ne correspondait pas à ce que nous voulions être dans ce monde.

Oui, parfois les gens font des choses blessantes parce qu’ils sont carrément égoïstes, mais la plupart du temps, nous nous plantons sans le vouloir. Nous méritons tous une seconde chance de faire mieux.

Recevoir une seconde chance lorsque j’ai blessé quelqu’un d’autre m’a permis d’améliorer mon jeu et de prouver à moi-même et à cette personne que je peux faire mieux.

Il a parfois fallu du temps pour que je comprenne vraiment. On ne change pas nos schémas de pensée et nos comportements du jour au lendemain. Mais je sais que lorsque quelqu’un m’a pardonné, cela m’a obligé à faire le point sur mes actions et mes motivations et à travailler sur moi-même. Et ce faisant, je me suis montrée comme la femme que je veux être dans ce monde et j’ai prouvé à moi-même et aux autres que je peux changer.

Nous ne nous donnerions même pas la peine d’essayer si une autre personne n’avait pas pardonné nos actes pour nous dire : « Je peux laisser tomber, et je crois et espère que cette expérience vous a appris quelque chose. »

2. Si nous faisons preuve de compassion envers les autres, nous apprenons à la développer pour nous-mêmes.

Souvent, lorsque nous gardons du ressentiment à l’égard de quelqu’un qui nous a fait du mal, il s’agit de notre ego. Nous voulons qu’il souffre autant que nous.

L’un de mes amis proches m’a enseigné la compassion. Je n’en fais pas preuve pour moi-même, alors j’ai du mal à en faire preuve pour les autres. Mais en apprenant peu à peu à développer de la compassion pour les personnes qui m’ont fait du mal, en cherchant à comprendre les raisons de leurs actes, j’ai pu développer plus de compassion pour moi-même et pour les choses que j’ai faites.

Développer de la compassion pour quelqu’un qui vous a blessé est une étape puissante et essentielle vers la guérison pour vous deux.

3. Le pardon aide toutes les personnes concernées à aller de l’avant.

Toutes les personnes et toutes les situations ne sont pas destinées à faire partie de notre vie pour toujours. Parfois, ils sont là pour une période de temps afin de nous enseigner quelque chose, et une fois que leur but est atteint, ils passent à autre chose et le prochain chapitre de notre histoire commence.

Aussi difficile que cela puisse être de laisser partir les gens, qu’il s’agisse d’un ami de longue date, d’un membre de la famille, d’un conjoint ou d’un amant, lorsque nous leur pardonnons, nous créons un espace qui leur permet de passer au chapitre suivant, ainsi qu’à nous-mêmes.

Si nous nous accrochons à la vieille histoire de « ce qu’ils nous ont fait », nous ne pouvons pas créer un espace pour que de meilleures choses entrent dans notre vie.

4. Quand nous savons mieux, nous faisons mieux.

J’adhère à la citation de Maya Angelou selon laquelle, pour la plupart d’entre nous, « quand nous savons mieux, nous faisons mieux ». Je crois sincèrement que les gens n’essaient pas intentionnellement de blesser les autres, en particulier ceux qui nous sont les plus proches.

La plupart des gens font du mieux qu’ils peuvent avec ce qu’ils savent, la façon dont ils ont été élevés et où ils en sont dans la vie. Je sais que, personnellement, j’ai souvent commis les mêmes erreurs, encore et encore, jusqu’à ce que je comprenne vraiment la leçon et que je développe les outils pour faire les choses différemment. Quand j’ai su mieux faire, j’ai mieux agi.

Essayez de reconnaître que toutes les expériences de votre vie, notamment les plus douloureuses, sont des enseignants qui nous révèlent ce que nous devons encore maîtriser. Vous avez la possibilité de devenir meilleur si vous pouvez éviter de garder de l’amertume.

5. Sans le pardon, nous ne grandissons pas spirituellement.

Le processus de croissance spirituelle est infini. Certaines de nos leçons spirituelles consistent à apprendre la compassion, l’amour de soi et l’amour inconditionnel pour les autres. Nous sommes encore au bas de l’échelle de notre croissance spirituelle lorsque nous entretenons des sentiments de haine, d’amertume et des pensées de vengeance.

Lorsque nous recevons le pardon d’une autre personne, je crois que nous montons d’un cran dans l’échelle spirituelle. Que nous pensions le mériter ou non, quelqu’un nous l’a donné. Et lorsque nous recevons un cadeau aussi beau et désintéressé de quelqu’un d’autre, nous sommes obligés de le rendre.

Cet échange mutuel d’énergie d’amour entre des personnes qui nous ont fait du tort est un beau pas en avant sur notre chemin spirituel.

En fin de compte, le pardon est quelque chose que nous faisons pour nous, et non pour l’autre personne. Et sans lui, la douleur à l’intérieur de nos cœurs ne sera jamais guérie.