6 signes que vous êtes surstressé (et que vous ne le savez pas)

Êtes-vous trop stressé ?

Le stress peut être la raison sous-jacente de beaucoup de nos maux. Il affaiblit le système immunitaire, ce qui nous amène à tomber malade et à ressentir des douleurs dans le corps. Le stress est une réaction normale qui nous permet de fonctionner de manière équilibrée, mais lorsque nous sommes soumis à de longues périodes de stress, nous ne voyons pas les nombreux symptômes qu’il provoque.

WebMD explique le stress de la manière suivante :

« …tout changement dans l’environnement qui exige de votre corps de réagir et de s’adapter en réponse. Le corps réagit à ces changements par des réponses physiques, mentales et émotionnelles. Le stress est un élément normal de la vie. De nombreux événements qui vous arrivent ou qui se produisent autour de vous – et de nombreuses choses que vous faites vous-même – soumettent votre corps à un stress. Vous pouvez subir de bonnes ou de mauvaises formes de stress provenant de votre environnement, de votre corps et de vos pensées. »

Lorsque nous sommes trop stressés, nous pouvons même ne pas ressentir le stress, car il se masque sous plusieurs symptômes.

Voici 6 signes qui indiquent que vous êtes surstressé et que vous ne le savez même pas :
mème pop

1. Votre corps souffre.

Nous n’écoutons pas les murmures du corps jusqu’à ce que la douleur commence à crier. Lorsque le niveau de stress est élevé, votre corps commence à se dégrader. Vous pouvez avoir des problèmes d’estomac, des diarrhées, des ulcères, des muscles tendus, des douleurs de poitrine et des palpitations. Vous aurez des courbatures partout, de l’arthrite et même des maux de tête qui réclameront votre attention. Chaque fois que vous ressentez une douleur dans votre corps, prenez-en conscience. N’ignorez pas les symptômes. Traitez ce qui se passe. Ce n’est pas seulement la gestion du stress qui vous aide à guérir. L’acceptation et la prise de conscience qu’un changement est nécessaire constituent la première étape de la gestion du stress.

2. Vous ne dormez pas bien.

Toute fluctuation des habitudes de sommeil, qu’il s’agisse d’un sommeil excessif dû à l’épuisement ou à l’insomnie, doit être traitée. La méditation, l’exercice et une alimentation saine et équilibrée aident à résoudre les problèmes de sommeil. Mais en fin de compte, vous devez trouver la racine du problème. Vous inquiétez-vous trop la nuit ? Lorsque vous dormez, faites-vous des cauchemars ? Nos événements quotidiens se jouent dans notre subconscient. Le sommeil, ou le manque de sommeil, en est affecté. Le stress nuit à un état d’esprit paisible. Les habitudes de sommeil changent avec l’âge et les facteurs environnementaux ; cependant, lorsque vous êtes trop stressé, le sommeil est l’une des premières choses à être affectées.

3. Vous avez des fluctuations de poids.

Vous mangez trop ou vous oubliez de manger ? Le stress ralentit votre métabolisme et vous prenez du poids. Le changement d’appétit est un radar pour notre corps émotionnel et physique et la façon dont nous sommes affectés. Si vous vous inquiétez et ne traitez pas les problèmes, vous risquez de perdre ou de prendre du poids rapidement. Lorsque nous sommes trop stressés, les cellules ne reçoivent pas assez d’oxygène. La nourriture est de l’énergie, et ce que nous mettons dans notre corps est un signe de la façon dont nous gérons les choses. Mangez-vous trop de sucreries ? Ne mangez-vous pas assez ? Le corps est un véhicule, et la façon dont nous le traitons est basée sur notre capacité mentale à gérer les problèmes émotionnels.

4. Vous ne pouvez pas arrêter de penser au travail ou aux problèmes.

Si vous ne pouvez pas faire abstraction du travail, des finances et d’autres problèmes pendant un certain temps pour trouver un équilibre, le stress a une emprise sur votre vie. Mark Twain a dit : « S’inquiéter, c’est comme payer une dette que l’on ne doit pas ». Vous ne pouvez pas trouver de solution tant que vous ne vous détachez pas du problème. Le bavardage excessif de l’inquiétude peut dégénérer et causer des problèmes psychologiques et physiques. Si vous vérifiez constamment votre téléphone, vos e-mails et d’autres formes de communication provenant du travail, il est temps de faire face à ce qui est important dans votre vie. Le stress vous étouffe.

5. Vous ne pouvez pas rester assis.

Le fait d’éviter de rester immobile est un signe évident que vous êtes trop stressé. Si vous ne pouvez pas faire une promenade, vous asseoir pour contempler, faire des exercices d’étirement doux ou simplement être avec vos propres pensées, il y a des chances que vous soyez trop stressé. Si l’anxiété est constante et que vous ne parvenez pas à vous détendre, ne serait-ce qu’en lisant un livre, il est temps de vous pencher sur ce qui vous empêche de rester tranquille. Parfois, l’esprit est le pire ennemi. Il est temps que vous obteniez de l’aide pour gérer votre anxiété et vos peurs. Le stress peut être déclenché par un déséquilibre du corps émotionnel. Les choses que nous évitons sont repoussées de plus en plus loin jusqu’à ce que nous le ressentions dans d’autres parties du corps.

6. Vous avez peu de patience avec les autres.

L’un des premiers symptômes du surmenage est l’incapacité à faire preuve de patience ou de tolérance envers les autres. Nos proches subissent les foudres d’un stress énorme. Si vous craquez ou vous mettez rapidement en colère, il est fort probable que vous soyez tourmenté par trop de choses dans votre vie. Il n’est pas facile de porter le monde sur ses épaules. Parfois, nous avons besoin d’être vulnérables et de demander de l’aide. Le manque de patience chez les autres, et en vous-même, est un signe que vous devez ralentir et sentir les roses.