6 erreurs de communication qui détruisent les relations

Les conflits sont une cause de rupture de la relation et les résoudre consiste à éviter les erreurs de communication qui peuvent nuire à la relation que vous avez construite avec votre partenaire.

Une étude publiée dans le Journal of Personality and Individual Differences a révélé que « les couples les plus satisfaits étaient ceux qui n’évitaient pas de discuter des problèmes relationnels et qui accordaient une note très élevée à l’intelligence émotionnelle de leur partenaire ». L’intelligence émotionnelle est votre capacité personnelle et celle de votre partenaire à détecter l’état émotionnel d’une personne sur la base d’indices verbaux et non verbaux.

Lorsque votre partenaire vous dit : « Tu as l’air en colère », il perçoit vos expressions faciales, votre langage corporel et le traitement silencieux que vous lui réservez. Nous le faisons tout le temps dans nos relations, mais nous y pensons rarement comme à une compétence. Les femmes ont tendance à avoir une intelligence émotionnelle plus élevée que les hommes, et elles font également plus de « travail émotionnel » dans leurs relations.

Le travail émotionnel est le dialogue et les actions que les gens entreprennent pour maintenir un état dynamique d’harmonie dans leur vie. Le « travail émotionnel » consiste à vérifier les émotions de votre partenaire, à lui demander comment vous pouvez l’aider à se sentir mieux, à l’entraîner dans une discussion sur ses sentiments ou à vérifier son niveau d’anxiété (peur), de colère ou de tristesse.

Examinons quelques-unes des erreurs de communication les plus courantes qui peuvent nuire à votre relation et comment corriger les dégâts causés jusqu’à présent.

Ne laissez pas ces six erreurs de communication nuire à votre relation.

  1. Fermer la porte

Éviter la conversation, donner aux gens le traitement du silence, leur tourner le dos ou leur dire que vous ne voulez pas parler est une façon de refuser de résoudre les problèmes. Si vous ressentez une émotion telle que la colère et que vous avez peur de ne pas dire quelque chose de gentil, vous pouvez vous laisser aller à vous calmer.

Lorsque votre colère, votre peur ou votre tristesse sont à leur maximum, vous êtes plus susceptible de blesser votre partenaire dans votre communication, ce qui ne résout rien. Au lieu de mettre fin à toute communication, faites savoir à votre partenaire que vous voulez un peu de temps pour vous calmer ou réfléchir au problème avant de poursuivre la conversation.

  1. s’accrocher à des choses dans la relation

Cela peut être difficile pour les personnes qui n’ont pas un sens aigu de l’amour de soi. Si votre partenaire vous dit qu’il déteste que vous fassiez de la salade de chou, cela n’a rien à voir avec vos efforts pour lui préparer des repas sains, alors ne le prenez pas personnellement.

Chacun a ses propres préférences et a le droit de vous demander de faire les choses à sa façon. Cependant, vous avez aussi le droit. Vous avez tout à fait le droit d’utiliser du chou pour faire puer votre maison, que ce soit votre légume préféré ou non.

Alors, quels droits sont les plus importants ? Aucun de vous ne compte. C’est là qu’intervient l’art sacré du compromis. Lorsque vous vous sentez blessé par les paroles de votre partenaire, regardez en vous plutôt que de l’accuser de vous blesser. Les mots peuvent blesser, mais seulement si vous les laissez vous briser.

  1. faire des hypothèses

Faire des suppositions est un moyen pour les gens de rejeter la faute sur les individus. Lorsque votre partenaire dit « Oh, pour l’amour du ciel ! » dès qu’il ou elle rentre du travail. Nous pouvons faire toutes sortes d’hypothèses. J’ai fait quelque chose de mal ?

Encore une fois, évitons les blessures inutiles et demandez à votre partenaire ce qui ne va pas ou si vous pouvez faire quelque chose pour l’aider. Ils ont peut-être eu une journée frustrante et ont trébuché sur leurs lacets. Si vous ne demandez pas, vous ne le saurez jamais.

Cette citation de Don Miguel Ruiz, auteur des Quatre accords, dit ce qu’il faut savoir sur les hypothèses et la mise en perspective des choses.

Le problème quand on fait des suppositions, c’est qu’on les prend pour la vérité ! Nous inventons toute une histoire, et cette histoire, c’est nous-mêmes. Nous inventons une histoire qui est la seule chose qui soit vraie pour nous, mais nous y croyons. Une supposition en entraîne une autre ; nous tirons des conclusions hâtives et prenons notre histoire très à cœur. Puis nous accusons les autres et répondons en envoyant un poison émotionnel avec nos mots. Faire des suppositions et les prendre personnellement crée beaucoup de poison émotionnel et crée beaucoup de drame pour rien ». Votre relation doit être une zone sans drame.

  1. le filtrage

Le filtrage est un jeu mental que vous jouez avec vous-même, où vous n’entendez que ce que vous voulez entendre, que ce soit positif ou négatif. Assurez-vous que vous n’entachez pas le sens de votre partenaire de vos désirs.

  1. Jugement

Vous avez décidé que ce que votre partenaire dit est mauvais/bon. Dès qu’ils ont commencé, vous avez porté un jugement. Ce n’est pas juste et vous ne voulez pas qu’ils vous le fassent. Attendez, donnez-leur le bénéfice du doute, et suspendez votre jugement indéfiniment.

  1. attendre son tour de parole plutôt que d’écouter

Si vous répétez ce que vous voulez dire dans votre tête pendant que votre partenaire parle, vous ne pouvez pas écouter clairement. L’écoute active est un cadeau que vous offrez à votre partenaire. Même si cela vous fait mal de continuer à écouter ce que votre chat a fait aujourd’hui, écoutez-le comme si votre vie en dépendait.

Tournez votre corps et votre tête vers votre partenaire. Établissez un bon contact visuel, reproduisez les expressions de leur visage (en haussant les sourcils pour correspondre à leur expression d’excitation, etc.), posez des questions lorsqu’ils ont terminé et assurez-vous de les comprendre parfaitement, en résumant ce que vous avez entendu. Maintenant, c’est à vous de parler.


Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 116

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 120

Notice: Trying to access array offset on value of type null in /home/sites/santefacile/wp-content/themes/blt-katla/inc/acf/core/input.php on line 121