Ce que je veux, c’est rester fou, vivre ma vie comme je la rêve et non pas comme les autres me l’imposent.

Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse

Je veux rester fou, vivre ma vie comme je rêve et non comme les autres le veulent.
Paulo Coelho, de Veronica, décide de mourir.

1er extrait 

C’est grave quand on essaie de ressembler à tout le monde. Elle provoque des névroses, des psychoses, de la paranoïa. Elle est grave parce qu’elle force la nature et va à l’encontre des lois de Dieu, qui dans toutes les forêts et bois du monde n’a pas créé une seule feuille identique à une autre.

2ème extrait

« Restez fous, mais comportez-vous comme des gens normaux. Risquez d’être différent, mais apprenez à le faire sans attirer l’attention. Et laisser sortir le vrai moi.
-Quel est le vrai moi ? C’est ce qu’elle demande à Veronika.
-Il s’agit de qui vous êtes, pas de ce que nous vous avons fait. Quoi ?

3 ème extrait

Il a toujours su que de nombreuses personnes commentent les horreurs qui frappent les autres comme si elles étaient désireuses de les aider, alors qu’en réalité elles s’abandonnent à la souffrance des autres parce que cela leur permet de croire qu’elles sont heureuses et que la vie avec eux a été généreuse. Il détestait ce genre de personnes : il ne voulait pas donner à ce garçon la chance de profiter de sa condition pour cacher ses frustrations.

4 ème extrait 

En traversant les couloirs, éclairés par la même faible lumière de l’infirmerie, Veronica a réalisé qu’il était trop tard : elle ne pouvait pas contrôler sa peur.
« Je dois me contrôler. Je suis une personne qui va continuer à faire ce qu’elle choisit.

CLIQUEZ SUR LA PAGE SUIVANTE CI-DESSOUS POUR CONTINUER À LIRE…

Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse