La science explique comment des hormones déséquilibrées peuvent vous faire prendre du poids

De nombreux facteurs peuvent vous faire prendre du poids, mais avez-vous déjà pensé qu’un déséquilibre hormonal pouvait en être la cause ? Vos hormones ont un impact important sur l’ensemble de votre corps, et beaucoup de gens ne réalisent pas le rôle significatif qu’elles jouent dans leur poids global. Pensez-y : les hormones peuvent vous rendre de mauvaise humeur, vous fatiguer en permanence et même faire baisser votre libido.

Est-il vraiment exagéré de penser qu’elles peuvent aussi vous faire prendre du poids ? Il faut être prudent et ne pas trop accuser les hormones, car la raison la plus courante pour laquelle une personne est en surpoids est qu’elle mange trop. Le centre hospitalier St. Luke’s-Roosevelt a réalisé une étude avec d’autres hôpitaux de la région de New York qui a révélé que l’apport calorique est le principal responsable de la prise de poids.

À l’inverse, il est intéressant de noter qu’un déséquilibre hormonal peut vous empêcher de perdre du poids, ce qui s’observe surtout chez les femmes. Pendant les menstruations, les femmes subissent souvent diverses fluctuations hormonales en raison de leur cycle, ce qui n’est pas le cas des hommes. Cela ne signifie pas que les hommes n’ont pas de problèmes avec leurs hormones.

Les hommes peuvent être confrontés à une prise de poids hormonale lorsqu’ils ne dorment pas assez, boivent trop d’alcool, ont une mauvaise alimentation ou que leur génétique le leur impose.

L’organisme des hommes et des femmes contient plusieurs hormones qui peuvent jouer un rôle crucial dans la perte ou la prise de poids. Les hormones les plus déséquilibrées qui posent problème sont les suivantes :
-Cortisol

-Estrogène

-Testostérone

ADVERTISEMENT

-La progestérone

-Hormone de croissance

-Aldostérone

-Thyroïde

-DHEA

Il est surprenant de constater que tant d’hormones peuvent jouer un rôle aussi important dans votre poids. Voici sept symptômes indiquant que votre corps a un problème de poids lié aux hormones.

  1. Transpiration et bouffées de chaleur nocturnes
    Avez-vous l’impression de transpirer plus souvent que votre voisin ? Vous mettez du déodorant, mais à la pause déjeuner, vous devez en remettre pour ne pas sentir mauvais. La plupart des gens ne pensent pas que le fait de transpirer continuellement est un signe que votre corps est déficient en progestérone ou en œstrogène.

Lorsqu’une femme est ménopausée, elle a des sueurs nocturnes parce qu’elle a une carence en œstrogènes. Vous n’avez pas besoin d’être en ménopause pour que des hormones déséquilibrées affectent votre corps.

  1. Maux de tête chroniques
    De nombreux problèmes médicaux peuvent être à l’origine de maux de tête. Saviez-vous qu’il existe 11 types de maux de tête et que, selon l’Organisation mondiale de la santé, une personne sur 20 souffre de maux de tête chaque jour ? Le fait intéressant de ces rapports est que la plupart de ces maux de tête sont causés par des déséquilibres hormonaux.

Un faible taux d’œstrogènes dans l’organisme peut provoquer des maux de tête, en particulier lorsqu’ils surviennent pendant les menstruations. Des niveaux insuffisants d’œstrogènes affectent également le métabolisme, le rendant plus lent. Un métabolisme lent empêche l’organisme d’utiliser le sucre sanguin aussi efficacement qu’il le devrait.

Si vous pensez qu’un faible taux d’œstrogènes peut être en cause, vous pouvez également avoir des problèmes d’irritabilité, de ballonnements, de fatigue et de tristesse.

  1. Hyperglycémie
    Si votre régime alimentaire se compose d’aliments transformés et riches en glucides, votre taux de glycémie peut être instable. Lorsque le glucose de votre corps est toujours à un niveau élevé, vous pouvez développer une résistance à l’insuline. L’organisme compte sur l’hormone insuline pour aider à transporter le sucre utile vers les cellules.

Lorsque vos cellules sont saturées de trop de glucose pendant de longues périodes, cela peut conduire au diabète. Les personnes diabétiques prennent souvent du poids parce que leur taux d’insuline est déréglé et qu’elles mangent les mauvais aliments.

  1. Épuisement
    Êtes-vous tout le temps fatigué ? Vous dormez de 7 à 8 heures chaque soir, mais vous vous réveillez toujours fatigué ? Il se peut que vos hormones soient déséquilibrées et vous causent des problèmes. Lorsque vous n’avez pas d’énergie et que vous vous sentez épuisé en permanence, vous avez probablement des niveaux déséquilibrés de.. :

-Testostérone

-Cortisol

-Hormones thyroïdiennes T3-T4

Étant donné que la fatigue peut indiquer un problème médical grave, vous ne devez jamais deviner ce qui ne va pas. Vous devriez plutôt consulter un médecin pour obtenir un diagnostic confirmé.

  1. Baisse de la libido
    La testostérone est une hormone qui joue un rôle important dans votre santé sexuelle. Si vous avez une perte de libido accompagnée d’une prise de poids, cette hormone pourrait être en cause. L’hôpital universitaire de Gand, en Belgique, a mené une étude sur les niveaux de cette hormone essentielle chez les hommes.

Ils ont constaté que les hommes qui avaient un pourcentage plus élevé de graisse corporelle avaient souvent un niveau plus faible de cette hormone vitale. Il est intéressant de noter qu’il existe un lien certain entre les œstrogènes et la testostérone qui ne doit pas être ignoré. Les hommes qui ont un taux de testostérone plus faible présentent souvent une augmentation des œstrogènes.

Avez-vous déjà vu un homme qui a des seins comme une femme ? Il est fort probable qu’un taux plus élevé d’œstrogènes en soit la cause. Les femmes qui ont un taux élevé d’œstrogènes ont généralement des seins plus denses.

  1. Un appétit vorace
    Certaines personnes ont faim même lorsque leur ventre est plein. Si vous venez de manger et que vous ressentez encore le besoin de manger, cela indique que votre taux de leptine est faible. La leptine est une hormone qui envoie au cerveau le signal que vous êtes rassasié, ce qui vous empêche de trop manger.

Lorsque votre estomac est rempli, les cellules de cette zone libèrent cette hormone, qui se déplace dans la circulation sanguine jusqu’au cerveau. Malheureusement, de nombreuses personnes obèses sont devenues moins sensibles aux signaux de la leptine, car le corps s’est habitué à la surproduction de cette hormone. Les personnes résistantes à la leptine ont souvent un appétit incontrôlable qui entraîne une prise de poids.

Si seulement le problème s’arrêtait là avec ce déséquilibre hormonal. L’Université du Michigan a réalisé une étude sur la résistance à la leptine et son rôle dans l’obésité. Lorsque votre corps sent qu’il ne tire pas l’énergie dont il a besoin de votre alimentation, il essaie de préserver le carburant dont il dispose en ralentissant votre métabolisme.

Les personnes qui présentent une résistance à la leptine ont souvent un sommeil agité, un taux de graisse corporelle élevé et une inflammation accrue, ce qui, selon les chercheurs, est un facteur important d’obésité.

  1. Un tour de taille anormalement grand
    Avez-vous déjà vu quelqu’un avec un « ventre de bière », c’est-à-dire un abdomen énorme qui ne correspond pas à son corps ? Il y a de fortes chances que ce ne soit pas la bière qui soit à l’origine de cette accumulation disgracieuse de graisse. Il est possible qu’un déséquilibre hormonal soit à l’origine de l’élargissement du tour de taille.

Une personne peut être maigre partout ailleurs, mais avoir un ventre plus gros que la moyenne. L’université de Yale a réalisé une étude sur les hommes et les femmes qui présentent une accumulation considérable de graisse au niveau du ventre. Elle a découvert que lorsque le corps est soumis à un stress pendant une période prolongée, le cortisol est pompé dans tout le système.

Si le taux de cortisol reste élevé pendant trop longtemps, il ralentit le métabolisme et augmente l’appétit. En outre, les chercheurs ont découvert qu’un taux élevé de cortisol entraîne une accumulation de graisse au niveau du ventre.

Corriger le déséquilibre de vos hormones
Heureusement, il existe de nombreuses façons de corriger votre déséquilibre hormonal. Commencez par modifier votre régime alimentaire pour y inclure des aliments qui peuvent aider à stimuler la testostérone et à réduire les œstrogènes. Les aliments riches en vitamine D peuvent vous aider à atteindre cet objectif :

-Saumon

PUBLICITÉ

-Yaourt

-Fromage

-Produits laitiers

-Crème fraîche

-Poisson gras

-Foie de boeuf

-Jaunes d’oeufs

-Champignons

-Tofu

-Caviar

-Huile de foie de morue

Veillez également à supprimer les sucres et les aliments transformés qui ne peuvent qu’accroître votre résistance à l’insuline. Surveillez votre consommation de glucides, car elle est essentielle pour maintenir votre poids à un bon niveau.

Ensuite, réduisez vos niveaux de stress afin que votre corps n’envoie pas l’hormone cortisol à travers le toit. Les exercices de respiration profonde sont généralement excellents pour vous aider à vous calmer et à réduire la production de cette hormone du stress. Vous devez également réduire l’inflammation dans votre corps, car elle déclenche des phénomènes tels que les troubles métaboliques et l’obésité.

Essayez de consommer plus de protéines d’origine végétale et d’ajouter plus de légumes verts à votre alimentation. Enfin, vous ne pouvez pas vous tromper en faisant régulièrement de l’exercice. L’exercice est un moyen naturel de corriger ces hormones déséquilibrées. Les exercices de musculation sont excellents pour équilibrer les œstrogènes et la testostérone.

Lorsque vous faites travailler toutes les parties de votre corps, vous réduisez votre taux de sucre dans le sang, ce qui diminue vos risques de développer un diabète. Un rapport publié dans la US National Library of Medicine indique que les personnes qui font régulièrement de l’exercice peuvent réduire leur résistance à l’insuline et améliorer leur taux de glycémie. Même si vous ne pouvez pas faire une séance d’entraînement efficace chaque jour, vous pouvez faire des choses simples comme marcher.

La marche peut vous aider à réduire votre stress et à brûler des graisses. Elle peut également améliorer votre sensibilité à l’insuline, ce qui peut vous aider à perdre du poids. Pourquoi ne pas développer une routine et marcher avec un ami ou votre conjoint dans la fraîcheur du soir ? Il peut être amusant d’explorer la nature et d’aider votre corps en même temps.

Réflexions finales sur les déséquilibres hormonaux
Les hormones peuvent compliquer votre perte de poids. Cependant, il existe des moyens de lutter contre ces déficiences afin que vous puissiez atteindre le poids désiré. Certains déséquilibres hormonaux constituent un problème médical grave qui nécessite une intervention médicale. Heureusement, la plupart des problèmes auxquels vous êtes confronté peuvent être résolus en modifiant votre mode de vie et en travaillant dur.