Les filles qui restent célibataires pendant de longues périodes sont en fait les plus heureuses.

Elles ont peut-être été célibataires pendant tout le lycée et n’ont pas l’habitude d’être la petite amie de quelqu’un. Elles ont peut-être eu quelques rendez-vous depuis que leur ex les a quittées, mais rien n’a jamais été sérieux.

Peut-être ont-elles décidé de faire une pause dans leurs fréquentations pour leur propre bien ou peut-être ont-elles fini par rester seules malgré ce qu’elles voulaient vraiment.

Quoi qu’il en soit, les filles qui passent une longue période sans faire partie d’une relation finissent par être les plus heureuses de toutes.

Elles finissent par être les plus heureuses, car elles ont appris à être à l’aise avec leur solitude. Elles sont capables de passer une nuit seules dans leur lit et de dormir tranquillement. Elles sont capables d’aller acheter des vêtements ou de la nourriture sans se sentir gênées de n’avoir personne autour d’elles pour partager cette expérience. Elles apprécient d’être seules.

Elles finissent par être les plus heureuses, car elles ont le temps de se concentrer sur elles-mêmes, d’agir de manière égoïste, de découvrir ce qui compte vraiment pour elles. Ils restent en contact avec leurs amis au lieu de s’éloigner. Ils poursuivent leurs rêves au lieu de les laisser s’échapper. Ce sont des fonceurs. Dévouées et passionnées. Et aucun homme n’est capable de les faire dévier.

Elles finissent par être les plus heureuses, car elles ont cultivé leur indépendance. Elles ont assez d’argent pour payer leur loyer et assez de connaissances pour s’occuper de leur propre bien-être. Ce sont des survivants. Des improvisatrices. Des femmes intelligentes qui ont les moyens de s’épanouir dans la vie.

Elles finissent par être les plus heureuses, car elles réalisent que l’amour n’est pas censé être le centre de l’univers. Il n’est pas censé être la seule chose à laquelle elles pensent, la raison pour laquelle elles se réveillent le matin et sortent le soir. Au lieu de courir après les garçons, elles courent après leurs espoirs et leurs rêves. Elles courent après l’avenir qu’elles savent qu’elles méritent.

Les filles qui restent célibataires pendant de longues périodes ne se soucient pas de la durée de leur célibat, car elles s’habituent à vivre ainsi. L’idée de ne jamais se marier ne les dérange pas. Elles sont d’accord avec l’idée de toujours vivre seules. Elles apprécient le silence. Elles sont assez fortes pour non seulement le supporter, mais aussi l’apprécier.

Et si ces filles trouvent quelqu’un, ce sera quelqu’un qui les poussera à aller de l’avant. Quelqu’un qui les encouragera à continuer à se battre, à ne pas abandonner et à le laisser devenir le soutien de famille. Ce sera quelqu’un qui sera heureux d’avoir sa propre vie, ses propres projets, et qui ne sacrifiera jamais tout cela par amour.

Ces filles ne perdront jamais leur sens de l’individualité. Elles ne laisseront jamais leurs espoirs, leurs rêves ou leur morale vaciller pour s’adapter à la personne qu’elles ont trouvée.

Elles ne sortiront qu’avec quelqu’un qui les fera se sentir encore plus fortes qu’elles ne le sont déjà. Quelqu’un qui les rendra encore plus heureuses qu’elles ne le sont déjà – même si elles sont déjà sacrément heureuses.