Ne restez pas célibataire en espérant trouver la bonne personne – Faites des erreurs en amour.

« Restez célibataire jusqu’à ce que vous trouviez un homme comme . » « Restez célibataire jusqu’à ce que vous trouviez une femme comme . » « Attendez une relation qui . » « Ne vous installez pas avant . » « Sois seul jusqu’à __. » C’est épuisant.

On se donne tellement de règles, tellement de limites. Nous nous disons d’attendre, de tenir bon, de ne jamais nous installer, de continuer à chercher jusqu’à ce que nous trouvions la personne qui nous convient, qui a du sens, qui est exactement ce que nous cherchions.

Mais parfois, je pense que nous avons tout faux.

Nous sommes tellement déterminés à trouver la « bonne personne », la « personne parfaite », LA personne que nous nous mettons dans la tête qu’approcher quelqu’un d’autre est une perte de temps. Nous croyons fermement que nous nous contentons de moins, à moins que la personne que nous choisissons de laisser entrer soit absolument tout ce que nous voulions.

Mais l’amour ne fonctionne pas comme ça, n’est-ce pas ?

L’idée d’attendre la bonne personne ou de « rester célibataire jusqu’à ce que vous trouviez la bonne personne » repose sur un principe merveilleux, mais cette perspective n’est-elle pas également limitative ?

Car comment savoir qui est la « bonne » personne pour vous si vous ne tombez pas dans des relations qui ne fonctionnent pas ? Dans des personnes qui sont imparfaites ? Avant d’avoir fait des erreurs ?

Comment saurez-vous que vous avez trouvé le « véritable amour » si vous ne l’avez pas perdu en cours de route ? Comment saurez-vous que vous avez rencontré la personne de votre vie avant de sortir avec des fous ? Jusqu’à ce que vous traversiez l’enfer avec quelqu’un à vos côtés ? Jusqu’à ce que vous choisissiez d’accepter les imperfections de quelqu’un d’autre ? Jusqu’à ce que vous appreniez et grandissiez aux côtés d’une autre personne, même si la relation s’effondre et brûle ?

L’amour n’est pas linéaire. Il n’y a pas de chemin droit à suivre qui mène au bonheur parfait. Il y a des bosses et des cœurs brisés, des connexions ratées et des moments de défaite. Il arrive que l’on tombe amoureux des mauvaises personnes ; il arrive que l’on blesse la personne la plus proche de nous.

L’amour n’est pas parfait. Et il est temps que nous arrêtions d’attendre qu’il le soit.
Il faut savoir chercher la bonne personne, savoir quand on est satisfait ou malheureux et trouver la sortie. Il y a quelque chose à dire pour ne pas donner tout son cœur à quelqu’un qui ne vous donne pas le sien, ou pour apprendre ce que vous méritez et ne pas avoir peur de tenir bon.

Il faut savoir protéger son cœur quand il est brisé et ne pas laisser une personne quelconque y pénétrer. Il faut savoir attendre la bonne personne, ne pas s’engager dans une relation avant d’être sûr à 100%.

Mais il y a aussi quelque chose à dire sur le fait de faire des erreurs.

Il n’y a rien de mal à sortir avec des gens, à s’engager dans des relations qui n’ont pas toujours de sens mais qui vous font ressentir quelque chose. Il n’y a rien de mal à donner son cœur à quelqu’un qui met le feu à son âme. Il n’y a rien de mal à croire à l’amour impossible.

Nous devons cesser de nous limiter en pensant que nous ne pourrons pas trouver le « vrai » amour tant que nous ne serons pas avec cette personne parfaite, merveilleuse et sans défaut. Nous devons cesser de nous dire que nous rencontrerons l’homme ou la femme qui fait, dit et agit d’une certaine façon, car aussi charmant que cela puisse être, il/elle n’existe pas.

Nous devons, au contraire, chercher la personne qui ne dit ou ne fait pas toujours les bonnes choses, mais qui fait battre notre cœur à la fois sauvagement et calmement. Nous devons, au contraire, chercher la personne qui est prête à grandir avec nous, à apprendre avec nous, à se battre avec nous, à se battre pour nous.

Il ne s’agit pas de trouver une personne parfaite, il s’agit de trouver quelque chose de vrai.

Et il ne s’agit pas de rester célibataire jusqu’à ce que la bonne personne se présente, mais de sortir avec quelqu’un, de tomber amoureux, de grandir, de devenir, et finalement de rencontrer cette personne quelque part en chemin.

Il s’agit de faire des erreurs.

Alors ne vous retenez pas. Ne vous dites pas que vous devez être seul(e) si vous n’êtes pas dans une relation avec la « bonne personne ». Ne vous dites pas qu’il existe une personne parfaite, car ce n’est pas le cas, et vous ne l’êtes pas non plus. (Heureusement, non ?)

Ne vous donnez pas de règles, de directives et d’instructions sur la façon de vous sentir.

Contentez-vous d’aimer. Faites confiance. Laissez-vous porter par les gens, les expériences, les souvenirs et les rires, et ne gâchez pas votre vie en souhaitant avoir quelque chose ou quelqu’un d’autre.

Ne passez pas tellement de temps à analyser l’amour que vous oubliez comment prendre soin de quelqu’un.

C’est normal d’être célibataire. Tomber amoureux de la mauvaise personne, c’est normal. Ne pas avoir trouvé l’amour de toujours, c’est normal. Faire des erreurs, c’est normal. C’est l’amour, il n’y a pas de mode d’emploi. Laissez vos liens se tisser, vos émotions s’exprimer et votre cœur battre librement.

La « bonne » personne, imparfaite, merveilleuse et imparfaite, avec laquelle vous êtes censée passer l’éternité, croisera un jour votre chemin. Et en attendant, laissez votre petit coeur être sans peur.