Un garçon de 12 ans décède après que l’école lui ait retiré son inhalateur pour l’asthme et l’ait enfermé

Lorsque vous devenez un parent, vous élaborez un tout nouveau niveau de compréhension en matière de responsabilité et de protection.

Après avoir eu un enfant, vous réalisez rapidement ce que signifie réellement s’occuper sans condition d’une autre vie. Un lien est formé qui dépasse l’amour que vous pensiez possible auparavant; une chose vivante, qui ne dépend que de vous, est sur le point de voir et d’expérimenter tout ce que le monde a à offrir, et cela peut être à la fois une chose merveilleuse et vraiment effrayante.

À l’âge adulte, nous comprenons à quel point la vie est dangereuse et imprévisible. C’est pourquoi la plupart des parents ressentiront un subtil sens de l’anxiété lorsque leurs enfants s’éloigneront de eux. L’idée que vous ne pouvez pas être là pour protéger vos enfants tout le temps est inquiétante. Après tout, tout peut arriver à tout moment.

Les parents de Ryan Gibbons, âgé de 12 ans, le savent très bien. C’était un garçon énergique qui aimait être à l’extérieur et passionné par la vie. Malheureusement, cela lui a été pris beaucoup trop tôt… tout cela à cause d’une erreur à l’école.

Ryan Gibbons, élève en 7e année, a été à l’école comme d’habitude. Ses parents ignoraient que ce serait la dernière fois qu’ils le verraient vivant.

Ryan a eu une crise d’asthme à l’école alors qu’il jouait au football. Il n’a pas pu atteindre son inhalateur, car celui-ci avait été verrouillé dans un bureau.

S’il avait eu les médicaments avec lui, son épisode d’asthme aurait pu être prévenu dès le début. Malheureusement, la politique de l’école était de garder les inhalateurs enfermés dans le bureau du directeur et des inhalateurs de réserve avaient été confisqués à plusieurs reprises à Ryan.

On dit qu’un groupe d’amis du jeune garçon a essayé de le transporter au bureau pendant l’attaque, mais ils n’ont tout simplement pas pu avoir l’inhalateur qui sauve des vies à temps.

Ryan est bientôt tombé inconscient, avant de décéder.