Le deuil est la fin de la vie pour l’un et le reste de la vie pour d’autre.

Le souvenir restera à jamais, mais la douleur doit être temporaire.
Il est nécessaire de développer un processus de deuil et d’apprendre à traverser cette mer d’émotions afin de surmonter chacune d’entre elles.

La mort n’a jamais été un sujet facile. La difficulté d’aborder des sujets sensibles tels que la perte d’un être cher peut être déstabilisante pour ceux qui n’ont pas encore accepté la perte d’un être cher.

Nous essayons encore d’accepter que le cycle de la vie se termine à un moment donné. C’est une tâche difficile et nous ne sommes jamais prêts à passer par le processus de deuil, même si nous savons que la vie est éphémère et que nous pouvons mourir à tout moment.

Le fait est que nous devons accepter que nos vies ont une date d’expiration et que le traitement du deuil est douloureux pour les personnes endeuillées, car le défunt repose pour le reste de l’éternité sans avoir à ressentir la douleur de la perte. Nous nous demandons quel est le sens de la vie, pourquoi nous sommes ici et pourquoi la personne que nous aimions est décédée si soudainement. Porter le fardeau de la tristesse et de la colère est douloureux et épuisant.

Le deuil est un processus différent pour chacun d’entre nous.

Pour certains, les émotions remontent à la surface et doivent être libérées par les pleurs, l’exercice physique ou un autre exutoire, d’autres préfèrent s’isoler et essayer de traiter les événements en paix et seuls, d’autres encore acceptent la perte plus rapidement et parviennent à reprendre une vie sociale en moins de temps.

Ne comparez donc jamais votre période de deuil avec celle des autres, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise méthode, choisissez simplement celle qui vous convient.

Certains disent que le deuil est un ensemble d’émotions et qu’il ne faut pas le mépriser. Les personnes endeuillées doivent y faire face de manière saine afin de ne pas nuire à leur santé mentale. L’aide des amis et de la famille est essentielle pour traiter les blessures ouvertes et atténuer la douleur de la perte.

Il est important de comprendre votre processus de deuil.
Vous devez apprendre à traverser cette mer de sentiments et à surmonter chacun d’entre eux. Si vous n’y êtes pas correctement préparé, divers facteurs peuvent survenir, tels que la dépression, l’anxiété, les crises de panique et bien d’autres encore. Faire comme si rien ne s’était passé est l’une des pires décisions. Il faut être conscient que la personne ne reviendra pas et donc essayer de garder les bons souvenirs.

Certaines personnes discutent du deuil éternel et disent qu’il doit être analysé en cinq étapes, dont la dernière s’appelle l’acceptation.
Après l’acceptation vient la nostalgie : parler aux amis et à la famille, se souvenir des bons moments, voyager et échanger des cadeaux, et au lieu des larmes viennent les sourires. C’est le temps du deuil qui passe. Chaque début est compliqué, la peur nous effraie et domine nos pensées, c’est en fait la partie la plus sombre du deuil : faire accepter à la tête ce que le cœur a déjà compris.

Ces deux dernières années, nous avons vécu une période triste et chaotique, la crise actuelle a endeuillé de nombreuses familles qui ont perdu un ou plusieurs êtres chers, les terribles nouvelles quotidiennes concernant différentes histoires si tragiquement interrompues sont dans les journaux tous les jours. Mais nous continuons à transmettre de l’affection et de l’amour par des messages et des déclarations sur l’internet, un câlin n’a jamais été aussi précieux.

Le deuil est inévitable, mais essayez de vivre chaque étape du deuil pour mettre fin au cycle et aller de l’avant. Si vous le jugez nécessaire, demandez l’aide d’un professionnel ; la thérapie est très adaptée aux personnes qui ne peuvent pas faire face aux turbulences des émotions.

Connaissez-vous en tant que personne, analysez vos faiblesses afin de les transformer en forces. Il n’existe pas de manuel pour faire face au deuil, mais vous pouvez être sûr d’une chose : un jour, vous regarderez en arrière et verrez à quel point vous étiez et êtes encore fort pour aller de l’avant.